Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Crawford surclasse Inoue selon Alalshikh et Malignaggi : un classement surprenant

Publié

le

Dans les coulisses du Tokyo Dome, qui a été témoin de l’historique défaite de Mike Tyson face à James “Buster” Douglas il y a des générations, un nouveau chapitre s’est écrit récemment. Naoya Inoue, la superstar japonaise de la boxe, a été offert un moment révélateur lorsqu’il a été envoyé au tapis par un puissant crochet du gauche de l’ancien champion Luis Nery dès le premier round. Pourtant, cet événement a servi de fuel à la détermination d’Inoue qui a déclaré par la suite que cela lui avait servi de « motivation ».

Naoya Inoue (27-0, 24 KO), le phénomène nippon qui a su conquérir quatre divisions différentes, n’est pas un combattant ordinaire. Connu pour ne jamais reculer devant l’adversité, il a démontré lors de ce combat sa capacité inébranlable à surmonter les obstacles, pesant un peu plus de 55 kg (poids super-coq de 122 lb converti en kg).

Dans un entretien actuel, Chris Algieri, analyste chez ProBox TV et ancien champion des 63,5 kg (140 lb), n’a pas tari d’éloges sur Inoue, le qualifiant de son combattant favori et soulignant l’exceptionnelle présence de 55,000 fans lors de son combat au Tokyo Dome. Algieri va jusqu’à affirmer que Inoue n’a nul besoin de quitter son pays pour prouver sa valeur, son aura brillant déjà bien au-delà.

Pourtant, le classement livre pour livre, où Inoue est souvent rangé à la première place, fait l’objet de débats. Des figures comme Paulie Malignaggi de ProBox TV et Turki Alalshikh, puissant acteur saoudien du monde de la boxe, remettent en question cet échelon suprême attribué à Inoue. Malignaggi compare notamment la prouesse d’esquive de Terence Crawford, invaincu dans trois divisions differentes, à l’incident du combat d’Inoue contre Nery, mentionnant qu’un tel événement ne s’est jamais produit pour Crawford, illustrant ainsi l’importance de ne jamais être mis au sol.

Alalshikh lui-même aspire à plus de transparence et de crédibilité dans le classement des boxeurs, évoquant un futur projet pour remédier à cette situation, mettant en avant la complexité des critères actuels qui semblent influencés par des opinions personnelles.

En mention de Crawford, il est intéressant de noter qu’il se prépare pour un match crucial le 3 août, soutenu par Alalshikh, contre Israil Madrimov pour le titre WBA des super-welters, visant ainsi un titre dans une quatrième catégorie. D’ailleurs, Alalshikh ne cache pas son intérêt pour un duel entre Crawford et Canelo Alvarez plus tard dans l’année.

Malgré ces controverses, une chose demeure certaine : Naoya Inoue continue de captiver l’attention du monde de la boxe, non seulement par son talent incontesté dans le ring mais aussi par sa persévérance face à l’adversité, signant ainsi une page vibrante de l’histoire du sport de combat au Japon et dans le monde.

Trending