Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Turki Alalshikh prêt à organiser Davis vs Inoue si Inoue accepte de boxer hors du Japon

Publié

le

Dans une ère où le sport de combat transcende ses propres frontières, une confrontation en gestation semble prête à captiver l’imagination des aficionados de boxe du monde entier. Turki Alalshikh, figure éminente au sein de l’Autorité Générale du Divertissement saoudien, s’est positionné au coeur d’une négociation potentiellement révolutionnaire pour le paysage pugilistique. L’objet de toutes les attentions ? Un affrontement explosif entre Gervonta Davis, champion WBA des poids légers avec un palmarès immaculé de 29 victoires, dont 27 par KO, et Naoya Inoue, champion super-coq incontesté, tout aussi invaincu avec 27 victoires, dont 24 par la voie rapide.

La proposition d’Alalshikh, munie de conditions bien particulières, vise à concrétiser cette rencontre de géants entre Davis et Inoue, malgré une différence de poids notable – Davis se maintenant à un poids confortable de 61.2kg, tandis qu’Inoue flirte avec les 55.3kg. L’idée d’un poids de rencontre semble être la solution de compromis si Inoue ne souhaite pas monter jusqu’à la limite des légers.

Le contexte actuel voit Davis en pleine préparation pour son prochain combat le 15 juin à Las Vegas contre Frank Martin, un rendez-vous crucial avant d’envisager toute autre confrontation d’envergure. Turki Alalshikh, lors d’une intervention à l’heure MMA, a affirmé avec assurance la capacité de Riyadh Season à orchestrer ce duel. « Si Gervonta Davis est astucieux, contre Naoya Inoue. Ce sont les combats de rêve que j’apprécie. Si Inoue et Davis tombent d’accord sur un poids adéquat et nous soumettent une proposition intéressante, nous pouvons le réaliser, » a-t-il confié à Ariel Helwani.

Une stipulation cependant reste non négociable pour Alalshikh: Inoue doit accepter de boxer au-delà des frontières japonaises – un défi à la portée du champion, dont l’attrait financier et populaire n’est plus à prouver suite à son combat spectaculaire au Tokyo Dome contre Luis Nery devant un public des plus captivés. Alalshikh souligne le statut grandissant d’Inoue sur la scène mondiale, enrichissant son palmarès et attirant des combattants de renom en terre nippone tel que Stephen Fulton, Luis Nery, Marlon Tapales et Nonito Donaire.

« Ne confinez pas Inoue au Japon, » insiste Alalshikh. « Laissez le monde témoigner de son talent. Qu’il vienne chez nous, qu’il boxe en Arabie Saoudite, en Amérique, à Londres. Nous sommes prêts à en discuter. C’est un grand combattant, et cela serait dommage qu’au terme de sa carrière, 99% de ses combats se soient déroulés au Japon. »

Ce clash potentiel entre Davis et Inoue, s’il venait à se concrétiser, transcenderait nul doute les catégories de poids et les frontières géographiques, dans une ère où la boxe cherche sans cesse à redéfinir ses limites et à captiver un public global plus large.

Trending