Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Opetaia révèle son côté tendre mais prêt à affronter Briedis sans peur

Publié

le

Dans l’univers impitoyable de la boxe, Jai Opetaia se distingue non seulement par ses performances sur le ring mais également par sa capacité à captiver son auditoire, même en dehors des combats. Lorsqu’il ne se prépare pas à défier ses adversaires en poids lourds-légers, catégorie dont il est considéré comme l’un des meilleurs au monde avec un palmarès de 24 victoires dont 19 par KO, le boxeur australien trouve refuge dans ses passions : son chien Murphy et la pêche. Ces petits plaisirs lui permettent de se déconnecter de l’intensité de sa profession.

Lors d’un appel Zoom précédant son combat revanche pour le titre vacant de l’IBF des poids cruisers contre Mairis Briedis à Riyad, en Arabie Saoudite, Opetaia évoque avec tendresse Murphy, un carlin noir de sept ans qu’il possède depuis son plus jeune âge. « Si je devais revenir en tant qu’animal, je choisirais d’être Murphy », confie-t-il avec un sourire. L’amour pour son chien et les sorties en mer constituent une échappatoire nécessaire pour l’Australien de Sydney, qui aime profiter de chaque instant lorsque cela ne concerne pas le sport.

Cela n’empêche pas Opetaia de rester un compétiteur acharné. Bien que le combat initialement prévu en février ait été reporté, ce qui lui a permis de profiter un peu plus de ses loisirs, il est revenu plus déterminé que jamais, prouvant sa supériorité sur Ellis Zorro par un KO spectaculaire, considéré comme l’un des plus impressionnants de l’année 2023. Cette victoire a ravivé les flammes d’une rivalité avec Briedis, rencontré une première fois en juillet 2022 en Australie. Opetaia avait alors triomphé après douze rounds acharnés, malgré une mâchoire fracturée, s’emparant du titre aux dépens d’un adversaire qui n’a plus combattu depuis.

Opetaia, qui s’est également imposé contre Jordan Thompson, affronte à nouveau Briedis dans un contexte différent. Leur première rencontre ayant été marquée par une intensité rare, l’inactivité de son adversaire letton pourrait-elle influencer l’issue du combat ? « Pour être honnête, je n’y pense même pas. Je me prépare à affronter la meilleure version de Briedis », affirme Opetaia, concentré sur sa propre performance et la stratégie de son camp.

Ce samedi, l’Australien ne se considère pas seulement comme un challenger mais comme le champion incontesté. Son approche, alliant détermination et une préparation minutieuse, le positionne comme un favori pour conserver son titre, malgré l’adversité. Opetaia, à 28 ans, reste focalisé sur l’objectif principal : vaincre et avancer, peu importe les distractions, avec la ferme intention de marquer l’histoire de la boxe de son empreinte légendaire.

Trending