Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Jai Opetaia : le report de son combat contre Mairis Briedis booste les espoirs australiens

Publié

le

Dans les coulisses du monde impitoyable de la boxe, Jai Opetaia, l’espoir de l’Australie, s’apprête à reconquérir le titre IBF des poids lourds-légers (cruiserweight) qu’il avait remporté de haute lutte contre Mairis Briedis en juillet 2022. Une épreuve qui n’était qu’un avant-goût des défis à venir.

Le chemin jusqu’à ce combat revanche tant attendu n’a pas été exempt d’embûches pour Opetaia. La récente blessure au mollet de l’Australien, pesant aux alentours de 90.7 kg (200 lb), aurait pu compromettre sa préparation. « J’ai effectivement déchiré mon mollet gauche probablement environ trois jours avant que Fury ne soit coupé… Ça nous a vraiment joué en faveur, ça nous a donné plus de temps pour se préparer », confie Opetaia dans un moment de sincérité sur la manière dont ce contretemps a été un mal pour un bien.

La discipline et la détermination d’Opetaia sont palpables. Loin de se reposer sur ses lauriers, l’Australien d’origine samoane a profité de ce temps additionnel pour affiner sa stratégie et sa forme physique, le propulsant dans la meilleure condition de sa carrière.

Le report du combat a également eu des répercussions au-delà du ring, offrant à Opetaia l’opportunité de se recentrer : « Nous avons réduit l’intensité, sommes partis en voyage de pêche… Même si je suis constamment actif, cela nous a permis de nous asseoir et de reprogrammer notre préparation ». Son engagement vers l’excellence est une source d’inspiration non seulement pour lui mais aussi pour le monde de la boxe australienne qui traverse ce qu’il décrit comme une ère dorée, malgré les récentes défaites de ses compatriotes.

À une époque où la boxe australienne cherche à s’imposer sur la scène mondiale, des gloires comme Skye Nicholson célèbrent leurs titres mondiaux, tandis que des guerriers comme Opetaia brisent les barrières culturelles et sportives. « Je suis fier de représenter mon pays à chaque fois que je monte sur le ring… Cela ouvre des portes pour les personnes qui ont emprunté les mêmes chemins que nous ».

Au cœur de Riyad, Jai Opetaia se prépare à ce qui pourrait être l’un des combats les plus déterminants de sa carrière, dans une ambiance où l’affluence des richesses saoudiennes vers le sport est vue comme un catalyseur de combats historiques. « C’est incroyable…Je suis honoré de faire partie de cela », dit-il, optimiste sur l’impact positif de sa participation à ces événements d’envergure.

Le succès d’Opetaia pourrait non seulement renforcer sa légende personnelle mais aussi encourager la prochaine génération de boxeurs australiens à poursuivre leurs rêves, avec des figures montantes comme Liam Paro, Justis Huni et Nikita Tszyu prêtes à prendre la relève. « Nous avons une base solide… nous pouvons tracer une voie et ils peuvent élever le niveau », souligne Opetaia, conscient du rôle de mentor qu’il joue pour les espoirs de son pays.

Alors que la boxe australienne cherche à s’affirmer sur la scène internationale, Jai Opetaia s’apprête à entrer dans le ring non seulement pour reconquérir un titre mais aussi pour symboliser la résilience et l’aspiration d’une nation.

Trending