Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Découvrez l’entrée triomphante de Turki Alalshikh aux États-Unis, selon Algieri

Publié

le

**Combat Sports En Plein Essor : Le Pari Audacieux de Turki Alalshikh**

Dans l’univers trépidant des sports de combat, l’annonce du haut dignitaire saoudien Turki Alalshikh souhaitant organiser un événement le 3 août au Coliseum de Los Angeles avec en tête d’affiche Terence Crawford est loin d’être anodine. Cette soirée, qui verrait Crawford briguer un titre dans une quatrième catégorie de poids, témoigne de l’ambition sans bornes de Alalshikh pour le noble art.

Chris Algieri, ancien champion du monde des 63.5 kg, ne tarit pas d’éloges sur Alalshikh lors d’une apparition sur ProBox TV, soulignant la détermination et la passion du Saoudien pour la boxe. « Il voit ce qui ne va pas dans le sport et a la capacité de le réparer », explique-t-il, admiratif devant cette capacité à vouloir concrétiser les combats les plus attendus.

C’est en juillet dernier que Crawford, invaincu en 40 combats (31 KO), a marqué les esprits en s’imposant face à Errol Spence Jr., décrochant ainsi son deuxième titre d’indiscuté. Projetant de monter en catégorie pour affronter Tim Tszyu chez les super-welters (environ 69.85 kg), il a vu ses plans contrariés par la défaite inattendue de celui-ci face à Sebastian Fundora. Désormais, les regards se tournent vers Israil Madrimov, champion WBA des super-welters, comme potentiel adversaire pour le combat vedette à Los Angeles.

Madrimov, originaire d’Ouzbékistan, a récemment fait sensation en s’emparant du titre WBA en mars à Riyad, en mettant K.O. Magomed Kurbanov au cinquième round. Ce combat, situé sur une carte promotionnelle d’Alalshikh couronnée par la victoire d’Anthony Joshua sur Francis Ngannou, ne fait que renforcer l’ambition de ces événements planifiés par le Saoudien.

Au-delà des États-Unis, Alalshikh s’implique également au Moyen-Orient, en orchestrant le premier combat indiscuté des poids lourds du siècle entre Oleksandr Usyk et Tyson Fury à Riyad le 18 mai. Cette ambition globale pour la boxe se manifestera aussi lors d’un affrontement inédit en juin entre Artur Beterbiev et Dmitrii Bivol pour le titre incontesté des mi-lourds, accompagné d’un tournoi 5 contre 5 proposé par les promoteurs rivaux britanniques, Eddie Hearn et Frank Warren.

L’engagement d’Alalshikh dans la boxe et sa volonté de transporter l’excitation des grands combats au-delà des frontières américaines et britanniques sont clairs. Pour la prochaine grande date américaine, Algieri ne doute pas de la capacité de Crawford à s’imposer dans une nouvelle catégorie, considérant Madrimov, malgré son talent, comme encore trop inexpérimenté pour inquiéter véritablement le champion.

En brossant le portrait d’un Terence Crawford décrit comme un véritable « extraterrestre » du ring, capable de décrypter et dominer ses adversaires avec une aisance remarquable, Algieri promet un combat où, une fois l’énigme résolue, Crawford évoluera dans une sphère à part. Entre les ambitions de Turki Alalshikh et le talent indéniable de Terence Crawford, le 3 août au Coliseum de Los Angeles pourrait bien marquer une nouvelle ère fascinante pour les sports de combat.

Trending