Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Taylor, enfin à 100% après ses blessures : un retour triomphant en perspective

Publié

le

Dans l’univers impitoyable de la boxe, le chemin vers la rédemption est pavé de détermination et de revanches attendues. Josh Taylor, le fier combattant écossais, s’apprête à retrouver le ring face à Jack Catterall, cherchant à tourner la page d’une défaite qui continue de peser sur sa carrière. Cette confrontation tant attendue se profile dans l’ombre de son dernier affrontement contre Teofimo Lopez, à New York, où Taylor a vu s’envoler son titre WBO des super-légers (jusqu’à 63,5 kg) ainsi que le championnat linéaire, suite à une décision unanime lors de ce duel au Madison Square Garden.

Cette défaite face à Lopez en juin dernier marquait la première fois où Taylor remontait sur le ring depuis sa victoire controversée contre Catterall en février 2022, une rencontre au cours de laquelle il a dû surmonter un knockdown et une déduction de points pour arracher une décision des juges extrêmement disputée.

Cependant, l’Écossais se présente aujourd’hui libéré de toute contrainte physique, affirmant être à 100% de ses capacités pour cette revanche tant attendue. « Je suis à 100% cette fois-ci, 100% parce que rien ne m’empêche de me préparer correctement, » déclare Taylor avec assurance. Malgré les critiques, il tient à clarifier l’état de sa condition physique avant son dernier combat : « Ça peut ressembler à des excuses, mais j’avais une putain de blessure. Avant ce combat [contre Lopez], je ne pouvais pas m’entraîner les jambes, ni sparring. Je ne pouvais ni courir, ni faire de poids légers, ni d’entraînement en circuit, rien qui sollicite trop les pieds. »

Avant d’affronter Lopez, Taylor explique n’avoir repris le sparring que six semaines avant le match, malgré une préparation interrompue par les blessures. « J’ai repris le sparring six semaines avant le combat, mais franchement, je me débrouillais bien. Je me sentais en forme et fort, » raconte-t-il, soulignant l’écart entre ses performances à l’entraînement et le résultat le soir du combat. « C’est pour cela que j’ai décidé de me battre. Je me sentais bien, je me préparais bien à la gym, mais le soir du combat, les jambes n’étaient pas là. »

La franchise de Taylor quant à sa défaite est à souligner ; il reconnaît sans détour la supériorité de Lopez ce soir-là : « Il m’a battu. Il était meilleur que moi et m’a battu, c’est tout. »

Face à Catterall, Taylor espère non seulement rétablir son honneur mais aussi prouver que les démons du passé sont bel et bien derrière lui. Dans ce sport où tout peut changer en une fraction de seconde, la revanche promet d’être un moment déterminant pour ces deux guerriers du ring.

Trending