Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

L’incroyable périple saoudien de Mark Chamberlain : un tremplin pour sa carrière

Publié

le

Dans le monde parfois surréaliste des combats professionnels, où les histoires sortent de l’ordinaire, l’une des plus étonnantes ces derniers temps nous vient tout droit d’Arabie Saoudite. L’image de Turki Alalshikh, le président de l’Autorité Générale du Divertissement de l’Arabie Saoudite, passant un appel téléphonique personnel à Mark Chamberlain pour lui demander de figurer sur la carte principale du combat où Anthony Joshua a mis K.O. Francis Ngannou au deuxième round, restera dans les annales. Ce jeune anglais de 25 ans, avec un palmarès impressionnant de 15 victoires dont 11 par K.O., a saisi cette opportunité avec empressement et s’est retrouvé face à Gavin Gwynne, le champion européen en titre des poids légers.

Le samedi, Chamberlain a monté sur le ring pour le test le plus difficile de sa carrière sous les yeux du monde entier, curieux de découvrir le talent qui a suscité tant d’attention. Le combat ne fut pas de tout repos pour ce jeune boxeur relativement inexpérimenté, mais il a largement été à la hauteur des attentes. Son agressivité contrôlée, sa précision et son excitation étaient palpables dès le premier gong et il a littéralement démoli le Gallois Gwynne, le combat s’arrêtant presque à la quatrième reprise, épargnant ainsi à ce dernier un châtiment plus sévère.

« Je suis aux anges, » confia Chamberlain à Boxing Now. « C’était une performance majeure pour mon plus grand combat à ce jour. Je ne peux pas exprimer à quel point je suis heureux. Je savais que ce serait difficile, j’ai donc préparé dix rounds difficiles, mais quand j’ai vu l’opportunité d’arrêter le combat, je l’ai saisie. »

Chamberlain raconte, tout au long de la semaine, l’appel inattendu de Alalshikh alors qu’il rentrait d’une soirée de Noël avec ses sponsors. Il y a six mois, Mark travaillait dur sur la scène domestique, se faisant un nom comme frappeur spectaculaire. Tout portait à croire qu’il se dirigeait vers un combat de haut niveau contre Sam Noakes, le champion britannique et du Commonwealth des poids légers.

Après avoir dominé le champion européen en titre sur la plus grande scène imaginable, et avec le plein soutien d’une figure influente de la boxe, Chamberlain est quasi assuré d’être invité à nouveau en Arabie Saoudite. Le show « Five vs Five », opposant les pugilistes de Queensberry, le promoteur de Chamberlain, à ceux de Matchroom, prévu pour le 1er juin, attire déjà l’attention, bien que les divisions de poids et les combattants n’ont pas encore été confirmés.

Avec une vie qui a radicalement changé ces trois derniers mois, Chamberlain reste ouvert à toutes propositions. « Je n’ai rien entendu de spécifique, mais je serais heureux de revenir ici pour un grand événement. Je prends les choses comme elles viennent, mais j’adorerais revenir. »

« Il me faut des combats équilibrés. Après 15 combats, je crois qu’il est temps d’accélérer ma carrière. Pour cela, je dois affronter et vaincre des adversaires plus coriaces, comme Gavin Gwynne. C’est un grand champion, mais le plus jeune et plus affamé a gagné, » conclut-il avec respect.

Trending