Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Les Améliorations de Chris Billam-Smith Expliquées en Détail par Shane McGuigan

Publié

le

Chris Billam-Smith, champion WBO des poids lourds-légers, s’apprête à défendre son titre samedi soir contre Richard Riakporhe. Ayant déjà été battu par ce dernier en 2019 par décision partagée, Billam-Smith revient à la charge cette fois avec une confiance renforcée, notamment grâce à sa victoire contre Lawrence Okolie. Ce combat se déroulera à Selhurst Park, le terrain de Crystal Palace.

Shane McGuigan, son entraîneur, estime que cette expérience d’avoir détrôné Okolie fera la différence. Il déclare : « Il est crucial de savoir comment Billam-Smith réagit lorsqu’il est perçu comme menacé. » En effet, Riakporhe, tout comme Okolie, est connu pour sa puissance de frappe redoutable. Riakporhe, âgé lui aussi de 34 ans, partage cette caractéristique qui, selon McGuigan, pourrait bien motiver Billam-Smith lorsqu’ils s’affronteront à nouveau.

McGuigan explique : « Riakporhe est un boxeur de classe mondiale. Il a une bonne compréhension du noble art. Je suis persuadé que Chris Billam-Smith peut l’emporter. Lors de ses meilleurs jours, il peut battre n’importe quel poids lourd-léger du monde. Il en va de même pour Okolie et Riakporhe. »

Le chemin de Billam-Smith ne fut pas sans embûches. Au-delà de sa victoire contre Okolie, c’est sa progression constante qui a marqué son parcours. McGuigan ajoute : « Chris a énormément progressé. Il cherche sans cesse ces petites améliorations, ces petits pourcentages supplémentaires qui, cumulés, font la différence. Il est pro depuis sept ou huit ans maintenant et il a constamment défié les attentes. »

Interrogé sur les améliorations spécifiques de son protégé, McGuigan répond : « Chris est devenu beaucoup plus confiant dans ses capacités. Il sait maintenant comment tirer parti de ses atouts et travailler sur ses forces. »

L’entraîneur insiste également sur l’importance de l’activité dans la carrière de Billam-Smith : « L’activité a été cruciale pour Chris. À ses débuts, on lui disait qu’il n’arriverait à rien. ‘Tu es chanceux si tu remportes un titre britannique.’ Mais il a prouvé le contraire en devenant champion du monde. »

McGuigan conclut en soulignant l’impact psychologique de cette activité régulière : « Avoir un souvenir récent de combat permet de dormir sur ses deux oreilles. Si le dernier combat remonte à un an, cela peut générer des doutes. »

Avec tous ces éléments en jeu, le combat de samedi s’annonce passionnant et pourrait bien être l’occasion pour Chris Billam-Smith de prouver une fois de plus qu’il peut défier les attentes.

Trending