Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Journal de la semaine du combat Haney-Garcia : Quatrième jour à ne pas manquer

Publié

le

Vendredi 19 avril, le monde de la boxe était témoignage d’un épisode désormais récurrent mais toujours aussi préoccupant. En direct de Brooklyn, New York, au Barclays Center, là où Ryan Garcia devait affronter Devin Haney le samedi, une situation déjà anticipée s’est confirmée : Garcia était, une fois de plus, au-dessus du poids autorisé.

Lors de la pesée « cérémonielle » de vendredi après-midi, un rituel désormais connu où les poids réels des combattants sont vérifiés en privé bien avant la confrontation publique, un détail inquiétant est ressorti. Ryan Garcia, promis à un combat dans la catégorie super-légers face à Haney, champion WBC, s’est vu disqualifié de la course au titre pour excès de poids. Cette nouvelle, perçue comme inévitable par les commentateurs de BoxingScene, a été reçue avec scepticisme, d’autant plus que la veille, l’équipe de promotion de Garcia avait tenté de détourner les soupçons en pointant du doigt Devin Haney.

Pourtant, dès le début de la semaine, les signes avant-coureurs ne manquaient pas. Ryan Garcia, semblant viser la catégorie welter, s’affichait sans chemise, loin de la limite des 63,5 kg, faisant peu d’effort pour masquer ses intentions. Un contraste saisissant avec sa forme lors de son combat d’avril 2023 contre Gervonta “Tank” Davis, où l’effort pour atteindre 61,7 kg se lisait sur son visage émacié.

La veille de la pesée, une révélation troublante est annoncée : Garcia aurait perdu 5 kg en une soirée, dans un ultime effort pour réduire la balance. C’était après avoir parié avec Haney qu’il lui verserait 500 000 $ par livre excédentaire. Garcia, finalement pesant à près de 64,9 kg, aurait selon les rumeurs réglé 600 000 $, loin des 1,5 millions de dollars escomptés.

Derrière ce spectacle déroutant, c’est l’âme tourmentée de Garcia qui se dévoile, prise entre l’orgueil et une lutte désespérée contre ses propres limites. Son entraineur, Derrick James, et Oscar De La Hoya, de Golden Boy Promotions, ont tous deux gardé le silence face aux interrogations, laissant planer une atmosphère de malaise. Les officiels de la Commission Athlétique de l’État de New York sont restés tout aussi inaccessibles.

Comparé à Garcia, Devin Haney, également âgé de 25 ans, incarnait l’image de la sérénité, malgré ses propres défis pour atteindre les 63,5 kg. Cette situation met en lumière les décisions parfois douteuses de Golden Boy, confronté à la gestion d’un de ses combattants les plus emblématiques, et soulève des questions sur le bien-être des sportifs face aux intérêts commerciaux.

Cette récente controverse autour de Garcia et son futur professionnel incertain chez Golden Boy remet on ne peut plus en question les pratiques en vigueur dans l’univers de la boxe, soulignant une fois de plus les combats personnels et professionnels qui se jouent bien au-delà des rings.

Trending