Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Jaron Ennis en quête d’un duel avec Terence Crawford, mais pour l’instant, Bud détourne le regard

Publié

le

Dans le monde impitoyable de la boxe, un nouveau chapitre s’écrit pour Jaron “Boots” Ennis, qui vient de parapher un accord de plusieurs combats avec Matchroom Boxing. Cette signature marque un tournant décisif pour le welterweight explosif, qui se place désormais sous les projecteurs à un moment clé de sa carrière. L’annonce a immédiatement suscité des spéculations sur les futurs adversaires d’Ennis, ceux qui pourraient définir sa carrière dorénavant.

En effet, l’ascension d’Ennis dans le monde de la boxe a pris une nouvelle dimension l’année dernière lorsque le boxeur a été promu détenteur du titre welterweight, après que Terence Crawford a été destitué de sa ceinture par l’organisme de sanction. Depuis cette consécration comme champion permanent, Ennis, affichant un palmarès de 31 victoires dont 28 par KO, n’a pas remis les pieds sur le ring. Toutefois, lors de sa dernière apparition, il a défendu avec succès son titre intérimaire en mettant KO Roiman Villa au 10ème round en juillet dernier. L’annonce de son partenariat avec Matchroom Boxing laisse présager un retour tant attendu de Ennis sur le ring, prêt à affronter une concurrence à la hauteur de son talent prodigieux.

« Rester actif est crucial, » a déclaré Ennis dans une vidéo sur YouTube de Matchroom, « J’ai hâte de remonter sur le ring – je vais revenir encore meilleur. »

Toutefois, Ennis ne sait pas encore qui il affrontera, mais son nouveau promoteur, Eddie Hearn, a divulgué à Charlie Parsons qu’il s’agira de Cody Crowley (22-0, 9 KOs) pour son premier combat sous la bannière Matchroom. Le combat, prévu à Philadelphie, ville natale d’Ennis, entre juin et juillet, représente la première défense obligatoire de son titre mondial, un pas dans la direction que beaucoup de fans de boxe désirent pour le talentueux combattant. Le véritable enjeu pour Ennis semble toutefois être de gravir les échelons vers une grandeur durable.

« Eddie Hearn a exprimé son désir de voir Ennis affronter Terence Crawford, » un combat que beaucoup considèrent comme un test ultime. « Je soutiendrai Jaron ‘Boots’ Ennis contre n’importe qui, » a affirmé Hearn.

Cependant, Ennis lui-même n’est pas particulièrement confiant quant à la possibilité de confronter celui que certains observateurs considèrent comme le meilleur boxeur livre pour livre de la planète. Avec Crawford à 37 ans et Ennis à 26, le temps presse. Crawford ayant apparemment d’autres adversaires en vue, un combat hypothétique contre Ennis risque de disparaître dans les méandres des grands « et si » de la boxe.

« Je ne suis pas sûr que Terence Crawford veuille vraiment de ce combat, » a admis Ennis. « Il a publiquement déclaré à plusieurs reprises qu’il ne me considérait pas comme un adversaire à sa mesure. Mais au final, s’il souhaite continuer en welterweight, le seul combat qui vaille la peine, c’est contre moi. »

Cette situation présente Ennis face à une impasse familière dans le monde de la boxe, où les parcours des combattants sont souvent aussi marqués par les combats qu’ils n’ont pas eu l’opportunité de réaliser que par leurs victoires sur le ring. Reste à voir comment cette saga se déroulera, mais une chose est sûre : Ennis est plus motivé que jamais à prouver sa valeur.

En somme, l’allégeance d’Ennis avec Matchroom Boxing pourrait très bien redéfinir sa carrière et, potentiellement, le visage de la catégorie welterweight dans les années à venir. Le ring, quant à lui, reste le seul juge incontesté de la grandeur.

Trending