Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Ford Kholmatov visant à élever les autres dans sa quête victorieuse

Publié

le

Ce samedi soir, le monde de la boxe a les yeux rivés sur un affrontement titre pour le titre poids plume qui promet d’être électrisant. Les projecteurs sont braqués sur Raymond Ford de Camden, qui monte sur le ring pour la première fois avec la possibilité de s’emparer d’un titre mondial. Son adversaire, l’Ukrainien Otabek Kholmatov, l’attend de pied ferme au Turning Stone d’Oneida, dans l’état de New York.

Jeune prodige de 24 ans, ancien champion des Golden Gloves, Ford ne cache pas son impatience de saisir cette chance unique. Gaucher talentueux, il combine rapidité, technique et une intelligence de combat hors du commun. L’Américain se retrouve cependant en terre inconnue, loin de son cocon chez Matchroom et de ses combats habituels sur DAZN, puisqu’il combattra sous l’égide de Top Rank et sera diffusé sur ESPN. La politique autour de cette organisation ne trouble pas Ford, focalisé uniquement sur son désir de vaincre.

L’itinéraire de Ford jusqu’à ce point n’a pas été sans embûches. Avant que la boxe ne lui offre une échappatoire, sa jeunesse turbulente lui a souvent attiré des ennuis. « Je me battais beaucoup, j’avais de sérieux problèmes de colère, » confesse-t-il. Ce passé lourd de combats et de sanctions, loin de le glorifier, a joué un rôle crucial dans la quête de sa rédemption personnelle. C’est le ring qui a offert à Ford une seconde chance, bousculant son destin vers un avenir plus radieux. Admirateur de Floyd Mayweather, Roy Jones Jr et Andre Ward, il a su tirer des leçons de chaque obstacle, de chaque contestation autour de ses victoires controversées, pour devenir un combattant plus complet.

Malgré un palmarès impressionnant de 14-0-1 (7 KOs), Ford avoue avoir plus appris des combats serrés que des victoires faciles. Une remise en question constante de son approche, de sa préparation et de sa gestion de l’après-combat a été nécessaire. Conscient des critiques, notamment sur les réseaux sociaux, après des performances jugées en deçà, Ford reste stoïque, motivé par sa famille et ses proches plus que par l’adulation du public.

Sa motivation première? Combattre devant les siens, à Camden, où ses racines les plus profondes demeurent. Ce rêve de boxe à domicile dépasse de loin l’attrait des néons de Vegas ou les richesses de l’Arabie Saoudite. C’est un hommage qu’il souhaite rendre à sa communauté, une preuve que même le plus indiscipliné des adolescents peut accomplir de grandes choses.

Face à Kholmatov, un adversaire respecté pour son style unique, Ford sait qu’il joue gros. Mais au-delà des titres et de la gloire, c’est une quête plus profonde qui le motive: construire un héritage, forger une carrière sans défaite, et surtout, lever toute sa famille et ses amis vers une vie meilleure. Raymond Ford semble déjà regarder au-delà de ce combat, prêt à enchaîner les victoires et les prestations de haut niveau pour atteindre ses rêves les plus fous.

Trending