Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Fernando Martinez unifie les titres avec une excellente victoire sur Kazuto Ioka

Publié

le

Fernando Martinez, étoile montante de la boxe argentine, a décroché le titre WBA pour l’ajouter à sa couronne IBF des super-mouches, en triomphant de l’expérimenté Kazuto Ioka au Japon.

Dans le prestigieux Kokugikan Arena de Tokyo, Martinez a remporté une victoire impressionnante par des marges de 116-112, 117-111 et un très controversé 120-108. La rencontre a été marquée par le courage et l’endurance du boxeur argentin, qui à 32 ans, a impressionné par son volume de coups et sa ténacité. Affichant désormais un palmarès impeccable de 17-0 (9 KOs), Martinez, surnommé le « Puma, » a semblé porter des frappes plus puissantes, bien que Ioka, âgé de 35 ans et fort de son expérience (31-3-1, 16 KOs), ait riposté vaillamment notamment en attaquant le corps de son adversaire.

Les deux combattants ont partagé une accolade avant le dernier round, soulignant le respect mutuel entre eux. Néanmoins, la carte de 120-108 donnée par Edward Hernandez a provoqué des remous, car Ioka, quatre fois champion du monde et futur membre du Hall of Fame, méritait nettement plus qu’un score aussi sévère.

Après l’annonce de la décision, Martinez, les larmes aux yeux en recevant ses deux ceintures, a exprimé son émotion et sa satisfaction : « Je lui ai tout donné de ce que j’avais. Nous avons offert aux fans ce qu’ils voulaient. Une guerre. »

Parmi les spectateurs, le champion WBC Jesse « Bam » Rodriguez observait attentivement, possiblement en vue d’un futur affrontement.

Lors de la même soirée, le boxeur japonais en devenir Seiya Tsutsumi a également brillé, améliorant son record à 11-0-2 (8 KOs) grâce à un arrêt dans le dixième et dernier round contre le Thaïlandais Weerawat Noolae, dont le bilan est désormais de 4-2.

Cette soirée à Tokyo restera gravée comme une célébration de la détermination et de l’esprit des champions.

Trending