Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Vasiliy Lomachenko se confie: la fin surprenante de ma carrière approche

Publié

le

Dans l’arène impitoyable des sports de combat, un affrontement titanesque se profile à l’horizon pour Vasiliy Lomachenko. Ce weekend, le gladiateur ukrainien croisera les gants avec George Kambosos pour le titre vacant de l’IBF en lightweight, le 12 mai. Pour Lomachenko, âgé de 36 ans et entré tardivement dans le monde du professionalisme en privilégiant une deuxième médaille d’or olympique avant de courir après les titres mondiaux, ce combat marque un tournant. Après une défaite contre Devin Haney en mai dernier pour le championnat incontesté, Lomachenko, jadis considéré parmi les meilleurs combattants toutes catégories confondues, semble désormais se battre contre le temps autant que contre ses adversaires.

Ayant atteint des sommets vertigineux en devenant le plus rapide à remporter des titres mondiaux dans trois catégories de poids différents, en seulement 18 combats, l’Ukrainien nous confie que le crépuscule de sa carrière approche inexorablement. « Lorsqu’on parle d’âge dans la boxe, je suis un vieil homme, » déclare Lomachenko à Fox Sports Australia, reconnaissant que sa retraite est en ligne de mire, même s’il dispose encore de réserves d’énergie. La question de sa retraite reste difficile à trancher pour lui : un, deux, peut-être trois ans, mais le sablier de sa carrière s’écoule rapidement.

Compétant au-dessus de sa catégorie naturelle depuis six ans, Lomachenko a dû affronter des adversaires plus grands et plus forts, ce qui n’a pas manqué de laisser des traces, notamment contre Teofimo Lopez et Devin Haney. Ces défaites ont pesé lourd, affectant son corps de vétéran qui peine désormais à récupérer après chaque combat. « À ce stade, chaque combat est un défi. Il devient difficile de se remettre après les combats. Je ne sais pas ce qui arrivera à mon corps après celui-ci, c’est pour cela que je ne peux pas répondre à la question de savoir quand je prendrai ma retraite, » confie-t-il avec un brin de fatalisme.

L’approche de la fin pour Lomachenko est un rappel brutal de la réalité dans le monde impitoyable de la boxe, où même les plus grands warriors finissent par baisser les gants. Mais, avant que le rideau ne tombe sur sa carrière exemplaire, l’Ukrainien se dresse une fois de plus sur le ring, prêt à livrer bataille, conscient que chaque combat pourrait être son dernier. Ce samedi contre Kambosos, Vasiliy Lomachenko ne cherche pas seulement à conquérir un titre mondial de plus ; il cherche à prouver que même face au crépuscule, un guerrier peut encore briller.

Trending