Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Tevin Farmer espère qu’une victoire sur Raymond Muratalla le remettra dans la course au titre

Publié

le

Tevin Farmer : Une Épreuve Cruciale à Las Vegas contre Raymond Muratalla

Tevin Farmer, ancien champion IBF des super-plume, se prépare à affronter Raymond Muratalla, un invaincu et un des meilleurs prétendants poids légers, lors d’un gala Top Rank ESPN ce samedi au Palms Casino Resort de Las Vegas. Farmer voit ce duel comme une étape cruciale vers son objectif de redevenir champion du monde.

« Je ne connais pas trop [Muratalla]. Cela fait 10 semaines que je le connais car c’est à ce moment-là qu’on m’a proposé le combat, » a déclaré Farmer (33-5-1, 8 KOs) à BoxingScene. « Je l’ai regardé — c’est un combattant solide, vraiment bon, jeune, affamé et il veut affronter un des meilleurs boxeurs défensifs de tous les temps, c’est-à-dire moi. »

L’âge a apporté la sagesse chez Farmer. Lui qui réticait autrefois à analyser ses adversaires, admet désormais l’importance de l’étude vidéo. « Quand nous étions plus jeunes, nous avions cette mentalité de ‘Je ne vais pas regarder ce gars’. Mais en vieillissant, je me suis dit, ‘Pourquoi ne pas tirer avantage de cela ?’ »

Le parcours de Farmer pour revenir au sommet n’a pas été simple. Après avoir remporté la ceinture IBF en décembre 2017 et l’avoir défendue quatre fois, il l’a perdue face à Joseph Diaz en janvier 2020. Ensuite, une pause forcée de près de 40 mois avant un retour victorieux en juin 2023 contre Avery Sparrow. Deux autres victoires ont suivi : un KO au sixième round contre Oscar Barajas en automne dernier et un KO au premier round contre Alan Castillo en mars.

Redécouvrant son amour pour la salle de sport lors de cette remontée, Farmer affirme avoir consacré près de 11 semaines à préparer Muratalla pour ce camp. « Techniquement, on peut dire plus que cela parce que je suis tout le temps au gym, » dit-il. « Quand je ne m’entraîne pas, je me sens perdu. J’adore m’entraîner. »

Avec un palmarès de 20-0, 16 KOs, Muratalla représente une vraie montée en niveau pour Farmer. Le jeune prodige californien de 27 ans s’est forgé une reconnaissance mondiale avec, entre autres, un TKO impressionnant au deuxième round contre le Namibien Jeremiah Nakathila en mai 2023.

Face à ce défi, Farmer est résolu. « Je ne sais pas comment va se dérouler le combat parce qu’un coup peut tout changer, mais je vais tout donner. Je dois juste être prudent et rester moi-même sans me précipiter, » confie le Philadelphien.

Classé numéro 2 par le WBC et le WBO, Muratalla pourrait redonner à Farmer une opportunité de se battre pour le titre mondial s’il parvient à le vaincre samedi.

Quant à ses ambitions futures, Farmer garde les yeux rivés sur son prochain défi immédiat. « Muratalla est l’homme que je veux combattre, » affirme-t-il. « Je ne choisis aucun autre poids léger en particulier car je suis prêt à affronter n’importe qui. Je décrocherai un titre mondial juste après ça. Je suis un ancien champion, donc cela facilite les choses. Je gagne ce combat et je suis juste là. »

Bernard Neequaye, spécialiste en journalisme sportif axé sur la boxe, a longtemps tenu une chronique pugilistique intitulée « From The Ringside » dans son Ghana natal. Vous pouvez le contacter sur X (anciennement Twitter) à @BernardNeequaye, sur LinkedIn à Bernard Neequaye et par email à bernardneequaye@gmail.com.

Trending