Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

« Liam Paro, le Tenace, Conquiert Subriel Matias et S’empare de Son Ceinture »

Publié

le

L’annonce retentissante de « Et le nouveau ! » a couronné Liam Paro, invaincu dans la catégorie des poids super-légers, qui a accompli un de ses rêves en remportant le titre mondial IBF des super-légers face à Subriel Matias. Le choc s’est déroulé au Coliseo Juan Aubin Cruz Abreu à Manati, Porto Rico, devant un public acquis à la cause de leur héros local, Matias.

Cependant, le style agressif et habituellement intimidant de Matias, qui avait forcé ses cinq derniers adversaires à abandonner dans leur coin, n’a jamais vraiment pris effet cette fois-ci. Était-ce le talent de Paro qui occultait la prestation de Matias?

Les juges ont rendu leurs verdicts unanimement en faveur de Paro : 115-112, 115-112 et 116-111.

Paro, âgé de 28 ans et originaire de Brisbane dans le Queensland en Australie, est sorti victorieux des rounds successifs face à un Matias, 32 ans et habitant de Porto Rico, qui peinait à entrer dans le combat. Matias, connu pour son rythme effréné et son punch décisif, a mis trois rounds avant de véritablement hausser le ton. Contrairement aux précédents adversaires de Matias, Paro ne fléchit pas sous la pression. Après cinq rounds, il était évident que Paro dominait les échanges tandis que Matias, habituellement prolifique, restait étrangement passif. Ses pieds ancrés au sol et son incapacité à réduire la distance ou à blesser Paro ont scellé son sort, alors que Paro l’esquivait habilement pendant de longues périodes.

L’arbitre, Luis Pabon, a joué aussi un rôle notable dans cette rencontre, avertissant Paro dès les premiers rounds pour ses coups de tête. Au quatrième round, Paro s’est fait encore une fois réprimander, et un point lui a été retiré au septième round. Malgré un regain d’énergie de Matias au sixième round qui a failli déstabiliser Paro, ce dernier a repris les commandes en boxant brillamment au neuvième et au dixième round.

Au dernier round, Matias, habituellement souriant lors des entrées, semblait parfois distrait par l’environnement familial de son combat à domicile. Paro, quant à lui, est resté concentré jusqu’au bout, remportant le onzième round et gardant son efficacité jusqu’au tout dernier gong.

La question demeure : Matias a-t-il pêché par excès de confiance ou était-ce le génie de Paro qui opérait? Quoi qu’il en soit, le combattant australien a su prendre la mesure d’un adversaire autrefois considéré imbattable, et ce, sur un terrain hostile.

Cet exploit majeur de Paro, ayant remporté une ceinture mondial sur sol ennemi, constitue la plus grande victoire de sa carrière. Avec cette performance, Paro s’inscrit parmi les brillants représentants d’une nouvelle ère dorée de la boxe australienne.

Trending