Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

La série de KOs de l’officier Devon Siegfried se poursuit sans fin

Publié

le

Au Grand Hall du Priory à Pittsburgh, l’événement annuel de boxe professionnelle en club en fin d’hiver, surnommé « The Winter Wallop », organisé par Integrity Fighter Management, a poursuivi la tradition de combats acharnés dans l’ouest de la Pennsylvanie, marquant une fois de plus le paysage de la boxe avec un mélange de talent local, régional et international venant des zones de Pittsburgh, New York, Indiana, mais aussi de pays lointains comme le Congo et l’Ukraine.

L’épreuve phare de cette soirée fut le combat de six rounds entre le policier de la région de Pittsburgh, au poing lourd, Devon Siegfried, et l’infatigable Justin “Superman” Maggi de Frederick, Maryland. Ce dernier, avec une entrée dynamique sur le ring, tenta d’imposer son rythme dès les premiers instants. Cependant, Siegfried résista fermement, notamment en envoyant un jab en plein milieu du premier round qui ébranla momentanément Maggi, avant que ce dernier ne reprenne le contrôle. Lors de la seconde reprise, alors que les échanges étaient équilibrés, Siegfried frappa plus fort, concluant le round par un crochet du gauche qui projeta Maggi violemment au sol. Bien que Maggi se soit relevé pour continuer, l’arbitre Chris Riskus mit fin au combat à 0:07 du deuxième round. Avec cette victoire, Siegfried maintient son impressionnante série de KO, désormais à 4-0 (4 KOs), tandis que le courageux Maggi voit son dossier glisser à 1-2-1.

Dans le combat semi-principal de quatre rounds, le local en poids léger, Teddy Mrkonja, monta en catégorie pour affronter Christopher Wingate de Yulee, Floride. Mrkonja domina de bout en bout ce combattant de MMA devenu boxeur, l’emportant par arrêt de l’arbitre à 1:22 du premier round suite à un puissant coup au corps. Avec cette victoire, Mrkonja avance son dossier à 2-0, incluant 2 KO, tandis que Wingate retombe à 0-4.

Le club de boxe Conn-Greb, sous la direction de l’entraîneur Michael McSorley qui a déjà mené au succès Oleg « The Ukrainian Pitbull » Dovhun classé numéro 2 par la WBA en super-coq et le contender en cruiserweight Lyubomyr “The Demolition Man” Pinchuk (14-4-2), a vu l’étoile montante en poids moyen junior, Ivan Dancha, briller. Avant son arrivée aux États-Unis, Dancha s’était déjà distingué en Ukraine en décrochant la médaille d’or aux championnats nationaux ukrainiens de 2015. Ses compétences surclassèrent Kevin Spraags de Phoenix, Arizona, qu’il mit KO avec un direct du droit à 2:06 du premier round, portant son dossier invaincu à trois victoires, toutes par KO.

D’autre part, Joel “The Warrior” Mutombo, originaire du Congo et maintenant basé à Indianapolis, affronta Glenn Thomas d’East Stroudsburg, PA. Malgré un premier round disputé où Motombu lança les coups les plus puissants, l’équipe de Thomas décida d’arrêter le combat entre les rounds, offrant ainsi la victoire à Mutombo.

Parmi les autres combats notables, le pompier de la région d’Indianapolis, Johnny “Iron Sides” Morrison, remporta sa victoire sur Latiss “No Love” Norman de Cleveland à 0:29 du deuxième round. La surprise de la soirée fut la défaite par TKO de Denzel Villar de Yonkers, New York, face à Kevin Hicks de Tazwell, Virginia, avec seulement deux secondes restantes au quatrième round. Après avoir surmonté deux chutes au sol aux premier et troisième rounds, Hicks lança une attaque incessante de coups de poing pour submerger le moins imposant Villar.

Cet événement marquant ne serait pas complet sans mentionner le photographe Brett Rothmeyer, dont le travail a immortalisé ces moments intenses de compétition et d’émotion sur le ring.

Trending