Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Journal de la semaine de combat Alvarez-Munguia : Jour 2 dans les coulisses

Publié

le

Dans l’univers impitoyable de la boxe, où les coups pleuvent aussi bien sur le ring qu’en dehors, l’affrontement entre Saul « Canelo » Alvarez et Jaime Munguia s’annonçait déjà comme étant une rencontre à ne pas manquer. Las Vegas, cette oasis de démesure en plein désert, s’est transformée cette semaine en l’épicentre du monde de la boxe, accueillant la crème des combattants et une foule électrisée par la perspective de ces affrontements titanesques.

Certes, le combat entre Gervonta Davis et Ryan Garcia demeurait, jusqu’à présent, le clash le plus retentissant de 2023. Cependant, dès le mercredi précédant le combat, l’attention se cristallisait de plus en plus autour du duel Alvarez-Munguia. Le centre médiatique du MGM Grand, habituellement paisible, bourdonnait d’une activité fébrile, témoignage de l’excitation palpable qui montait à l’approche du jour J. La présence massive de supporters mexicains ajoutait une couleur locale et une ferveur particulière à cet événement, promettant une atmosphère digne des grandes soirées de boxe à Vegas.

Pourtant, ce qui aurait pu être une simple confrontation sportive entre deux champions a pris une tournure bien plus personnelle, alimentée par une rivalité naissante entre Alvarez et son ancien promoteur Oscar De La Hoya. De La Hoya, qui ne manque jamais une occasion de faire entendre sa voix, semble avoir une dent particulière contre celui qui fut son poulain avant de rejoindre le camp adversaire de Matchroom, dirigé par Eddie Hearn. La tension palpable a atteint son apogée lorsque De La Hoya, dans un éclat de colère peu commun, a exigé du respect de la part de Alvarez, faisant monter la pression d’un cran.

Au-delà des piques échangées et des regards noirs, cette semaine était également marquée par une ombre au tableau pour le camp de De La Hoya, avec les révélations concernant Ryan Garcia et ses tests positifs aux substances améliorant la performance. À quelques jours du combat le plus important de la carrière de Munguia, cette affaire venait ternir l’image du promoteur et détourner l’attention d’une rencontre déjà riche en enjeux.

Face à ces turbulences, le monde de la boxe retient son souffle, conscient que chaque mot prononcé peut enflammer davantage les passions, chaque geste devenir un sujet de polémique. Alvarez, toujours aussi impénétrable derrière ses lunettes de soleil, semble pourtant réagir au tumulte, prêt à défendre son honneur et sa réputation, sur le ring comme en dehors.

Dans ce contexte surchauffé, l’issue du combat Alvarez-Munguia n’est pas seulement une question de titres et de ceintures. Il s’agit d’une lutte pour la suprématie, un affrontement où chaque coup porté résonne comme une déclaration, chaque esquive comme un défi. La boxe, dans toute sa brutalité et sa splendeur, offre une nouvelle fois un spectacle où l’humain dépasse ses limites, pour le meilleur et pour le pire.

Trending