Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

José Ramirez, plus ambitieux que jamais, ouvre le chapitre 2 de sa carrière prometteuse

Publié

le

Dans le spectaculaire univers de la boxe, où les histoires des combattants transcendent souvent les cordes du ring, Jose Ramirez, le fier boxeur d’Avenal, Californie, se prépare à écrire le prochain chapitre de sa carrière. Ce samedi 27 avril au SaveMart Center de Fresno, Californie, il entrera sur le ring sous l’égide de son nouveau promoteur, Golden Boy Promotions, dirigé par l’ancien champion du monde et médaillé d’or olympique de 1992, Oscar De La Hoya. L’événement sera diffusé par DAZN, marquant une nouvelle étape pour Ramirez depuis son passage au rang professionnel.

Avec un palmarès impressionnant de 28 victoires, dont 18 par KO, pour une seule défaite, Ramirez n’est pas un combattant ordinaire. Issu d’Avenal, une petite ville qui lutte contre le chômage et la criminalité, il a toujours su que ses combats représentaient bien plus qu’une simple quête de titres. Pour lui, il s’agit de donner de l’espoir et de lutter pour les droits des travailleurs agricoles qu’il a côtoyés durant son enfance.

Le parcours de Ramirez est celui d’un homme qui se bat pour sa communauté, cherchant à inspirer une ville souvent oubliée. Avenal, décrite par USA Today en 2019 comme l’une des pires villes américaines, pourrait un jour être le décor d’un film sur la vie de Ramirez, une figure de proue parmi les trois personnalités notables issues de cette ville, aux côtés des anciens joueurs NFL J.D. Williams et Paul Williams.

Ramirez a déjà montré sa capacité à rassembler les gens, combattant devant des foules qui remplissent ou presque les salles dès le début de sa carrière. En rejoignant Golden Boy Promotions en janvier, après avoir quitté Top Rank, le promoteur qui l’a accompagné depuis ses débuts, Ramirez recherche non seulement à devenir une légende dans le sport mais aussi à ouvrir la voie à la nouvelle génération de champions du monde. Selon lui, sa carrière est entrée dans son « deuxième chapitre », sous les feux des projecteurs de Fresno, une ville qui a toujours eu une place spéciale dans son cœur.

Face à lui, Rances Barthelemy (30 victoires, 2 défaites, 1 match nul, avec 15 victoires par K.O), ancien champion du monde dans deux catégories de poids différentes, mais qui n’a jamais détenu de titre en junior welterweight, la catégorie de ce combat. Malgré son expérience, Barthelemy semble être sur le déclin, n’ayant pas retrouvé l’invincibilité qui était la sienne en poids super-plumes.

Ce combat représente non seulement une opportunité pour Ramirez de poursuivre sa quête de devenir champion du monde pour la troisième fois mais aussi de revitaliser sa carrière après une année où il n’a combattu qu’une seule fois. Il se sent revigoré par le soutien de Golden Boy et est prêt à prouver qu’il reste un nom dominant dans l’arène de la boxe.

Dans ce contexte, les mots d’Oscar De La Hoya résonnent avec une intensité particulière. Il envisage une soirée spéciale où les travailleurs agricoles, souvent absents car épuisés par leur labeur quotidien, pourront être présents pour soutenir Ramirez et les futures étoiles de la boxe. De La Hoya et Ramirez, partageant une vision commune, aspirent à bâtir une nouvelle génération de champions mondiaux et à inspirer les communautés à travers le sport.

C’est dans cette arène, en Californie centrale, que Ramirez, avec le soutien indéfectible de sa communauté et sous la nouvelle bannière de Golden Boy Promotions, cherchera à laisser une empreinte indélébile dans l’histoire de la boxe et peut-être, enfin, à changer le récit autour d’Avenal.

Trending