Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Itauma annonce l’arrivée d’un nouvel entraîneur pour son combat du 22 mars

Publié

le

Dans le monde impitoyable du sport de combat, un jeune prodige du poids lourd, Moses Itauma, âgé de 19 ans et originaire de Chatham, dans le Kent, fait déjà parler de lui. Sa préparation pour son combat du 22 mars au York Hall est assurée par un nom qui résonne avec respect dans le milieu de la boxe, Alan Smith. Ce combat marquera sa huitième apparition en tant que professionnel, face à un adversaire encore inconnu, mais l’engouement autour de Itauma ne cesse de grandir. C’est aux côtés de Smith, dans le gymnase Ibox à Bromley, que Itauma affine ses techniques depuis leur rencontre, précédant un combat à Riyad en Arabie Saoudite le 23 décembre, combat qui fut d’ailleurs annulé.

Le parcours de Itauma avec Smith est remarquable, et les éloges de son entraîneur ne manquent pas. « Il est venu dans mon gymnase à l’âge de 13 ans, » raconte Smith à Boxing Scene. « Je ne laisse pas normalement les amateurs combattre avec des pros, mais Lerrone Richards, un super moyen, l’a mis à l’épreuve et a été impressionné. Ça n’a pas pris 30 secondes après que je l’ai vu pour appeler Frank [Warren, le promoteur d’Itauma], pour lui dire que le prochain champion du monde des poids lourds venait d’entrer. Il a quelque chose d’unique. »

Smith ne tarit pas d’éloges sur Itauma. « Avec sa fluidité, sa mobilité et sa vitesse, même s’il n’est pas le plus grand des poids lourds à 19 ans, il a un énorme potentiel. Il possède une palette de compétences impressionnantes, sa soif d’apprendre est inextinguible, » souligne Smith. « Skye Nicolson, qui s’entraîne avec nous avec ses 150 combats amateurs, est impressionnée malgré le fait que Moses n’en a que 24. Il a encore beaucoup à apprendre, mais son potentiel est incontestable. »

La patience est un conseil clé que Smith prodigue à Itauma. « Il aspire à des combats contre des pointures comme [Oleksandr] Usyk, mais il doit apprendre à gérer les rounds, progresser étape par étape. »

Itauma s’apprête également à participer à un combat à Riyad, figurant sur la sous-carte du combat pour le titre de champion poids lourd incontesté entre Tyson Fury et Oleksandr Usyk le 18 mai. Un témoignage supplémentaire de son ascension rapide dans le monde de la boxe.

Francis Warren, le manager d’Itauma, ne tarit pas d’éloges pour Smith, soulignant l’excellence de l’entraînement et de l’environnement au gymnase Ibox. « Alan est l’un des meilleurs entraîneurs au Royaume-Uni. Être entouré par ses poulains qui concourent à des niveaux championnat est bénéfique pour Moses, » déclare Warren. « L’expérience et la structure mise en place par Alan et Eddie Lam depuis 20 ans sont inestimables. »

La route vers le succès est semée d’embûches, mais avec l’appui d’Alan Smith et la determination de Moses Itauma, l’avenir semble prometteur pour ce jeune poids lourd. Le monde de la boxe sera témoin de l’émergence d’un talent extraordinaire, capable de redessiner les contours de cette catégorie.

Trending