Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Hughie Fury fait son grand retour et engrange six rounds décisifs contre Dovbyschenko

Publié

le

Samedi soir à Rotherham, Hughie Fury a repris le chemin de la victoire en battant Kostiantyn Dovbyschenko par décision unanime après six rounds intenses. Ce combat marque un retour attendu pour l’ancien challenger au titre mondial des poids lourds qui n’était pas monté sur le ring depuis sa victoire contre Christian Hammer en octobre 2021. Pour Fury, âgé de 29 ans, cette victoire, bien que modeste dans le grand bain de la boxe mondiale, représente bien plus qu’un simple succès.

Fury, avec un bilan de 27 victoires (dont 15 par KO) et 3 défaites, n’a pas eu un parcours facile. Entre une condition cutanée affaiblissante, l’acné conglobata, qui a mis à rude épreuve son système immunitaire et son énergie, et un épisode sévère de COVID long, son chemin vers le sommet a été semé d’embûches. Prévu pour un retour en octobre 2022 contre Michael Hunter, la longue bataille de Fury contre le virus l’a laissé incapable de s’entraîner, jetant une ombre de doute sur sa carrière toute entière.

Malgré ces défis, Peter Fury, père et entraîneur de Hughie, reste optimiste et satisfait de la performance de son fils contre Dovbyschenko. « Il n’était pas parfait, mais compte tenu de ce qu’il a traversé, je suis très heureux de sa performance. C’était un combat difficile où Hughie a dû rester concentré et actif pour chaque minute des rounds », a confié Peter Fury à Boxing Now.

Ce retour gagnant s’inscrit dans une démarche de reprise graduelle pour Hughie Fury, qui envisage son prochain combat avec un optimisme renouvelé. Il montera à nouveau sur le ring le 11 mai à Cardiff, pour un combat en sous-carte du combat pour le titre mondial des poids welter féminin entre Jessica McCaskill et Lauren Price. Ce sera l’occasion pour Fury de continuer sur sa lancée et de gagner en confiance.

« Après le deuxième round, il m’a dit se sentir lourd des jambes, c’est l’énergie nerveuse. C’est le résultat de trois ans hors du ring. Mais le prochain combat sera différent, sans cette nervosité », assure Peter Fury. Il reconnaît que les premières séances de sparring ont été difficiles pour Hughie, révélant l’ampleur des défis posés par une longue période d’inactivité, surtout chez les poids lourds.

La boxe, impitoyable dans l’adversité comme dans le succès, requiert plus que de la force physique. Hughie Fury l’a appris à ses dépens, mais il a aussi montré que la détermination et la persévérance sont les véritables clefs du come-back. Son parcours, marqué par des hauts et des bas, pourrait bien inspirer d’autres athlètes à faire face à leurs propres batailles, qu’elles soient sur le ring ou ailleurs.

Trending