Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Entretien exclusif : Carl ‘Le Cobra’ Froch se dévoile

Publié

le

L’ancien boxeur Carl Froch, introduit au Temple de la renommée de la boxe internationale en 2023, était l’invité d’honneur ce lundi lors d’un déjeuner organisé à Londres par le Boxing Writers’ Club. Retraité depuis près de dix ans, Froch a partagé, lors de cet événement, des moments forts de sa carrière à travers une session de questions-réponses exhaustive qui a suscité l’engouement de l’audience présente.

Au cours de sa carrière, Carl Froch a marqué les esprits, particulièrement lors de ses 12 derniers combats. Ces confrontations ont débuté avec une victoire face à Jean Pascal en 2008 pour le titre WBC des super-moyens vacant, et se sont conclues par un arrêt de George Groves au Stade de Wembley en 2014 lors de leur revanche pour les titres IBF et WBA. Cette série de combats s’inscrit comme l’une des plus impressionnantes de l’histoire de la boxe.

Durant cette session Q&A, Froch s’est exprimé à propos de son passage chez les amateurs, soulignant sa médaille de bronze au championnat du monde en 2001 à Belfast comme un tournant, malgré l’échec de qualification pour les Jeux de Sydney en 2000. C’est également à cette période qu’il a rencontré Rob McCracken, figure emblématique de sa carrière, à la fois mentor et entraîneur, qui l’a poussé vers une carrière professionnelle florissante.

Lors de cette réflexion sur son parcours, Froch n’a pas manqué de souligner les aspects difficiles de la vie d’un boxeur, notamment la pression des camps d’entraînement et le challenge constant pour maintenir son poids. Il a également porté un regard critique sur le milieu de la boxe, évoquant notamment l’impact négatif de l’argent dans le sport, en particulier en Arabie Saoudite, et l’importance d’investir dans les jeunes boxeurs et le suivi des anciens combattants.

Concernant les combats qui ne se sont jamais concrétisés, Carl Froch a partagé ses pensées sur un potentiel affrontement contre Joe Calzaghe qui, selon lui, se serait soldé par une défaite aux points s’il n’avait pas réussi à le mettre KO. Il a exprimé un sentiment similaire à propos des défis que représenteraient Chris Eubank, Nigel Benn et Michael Watson, des légendes qu’il respecte profondément.

Reflectant sur le titre britannique, Froch l’a décrit comme un tremplin essentiel dans sa carrière et a regretté que plusieurs jeunes boxeurs ne lui accordent pas l’importance qu’il mérite. Cette ceinture symbolise pour lui bien plus qu’un simple titre, mais un héritage au sein duquel il s’inscrit avec fierté.

L’annonce de sa retraite, une décision que Froch a prise en toute conscience en reconnaissant qu’il était temps de clôturer un chapitre rempli de succès et de challenges. Une décision mûrement réfléchie, pleinement soutenue par sa famille et son entraîneur Rob McCracken. En dépit des tentatives de retour, notamment évoquées par Eddie Hearn, Carl Froch reste convaincu d’avoir pris la bonne décision, mettant un terme à une carrière exemplaire, laissant derrière lui un héritage inspirant pour les générations futures de boxeurs.

En conclusion, cette entrevue a offert un aperçu enrichissant de la perspective unique de Carl Froch sur sa carrière et le monde de la boxe, reflétant son expertise, sa passion et son engagement envers le sport qui a tant marqué sa vie.

Trending