Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Emmanuel Rodriguez se lance à la conquête de Tokyo : Inoue ou Moloney après Osaka?

Publié

le

Dans le monde impitoyable de la boxe, où les carrières sont aussi volatiles que les coups échangés sur le ring, l’annonce de la retraite soudaine d’Emmanuel Rodriguez a résonné comme un coup de tonnerre. Champion du monde poids coqs, Rodriguez, à l’âge de 31 ans, a créé la surprise en annonçant son départ à travers un message sur les réseaux sociaux en octobre dernier. Cette décision intervenait peu après qu’il a consolidé sa position en devenant champion du monde pour la deuxième fois en août, grâce à une victoire éclatante contre Melving Lopez, lui permettant de s’emparer du titre IBF vacant.

Originaire de Porto Rico, le bilan professionnel de Rodriguez parle de lui-même : 22 victoires dont 13 par KO, pour seulement 2 défaites. Sa carrière, ponctuée de succès retentissants, semblait loin de toucher à sa fin lorsqu’il a décidé de raccrocher les gants. S’exprimant exclusivement à BoxingScene, Rodriguez a clarifié les raisons de sa retraite soudaine, attribuant cette décision à des « négociations personnelles » plutôt qu’à un quelconque conflit avec son promoteur ou son manager. « Oui, j’ai pris cette décision, cela s’est passé. Le seul problème était une affaire de négociations personnelles. Je n’ai jamais eu de problème personnel avec quelqu’un, ni avec le promoteur ni avec mon manager. Donc tout a été rapidement éclairci et il n’y avait pas besoin pour moi de faire ça. »

Pourtant, la passion du ring ne s’éteint jamais vraiment. Rodriguez prépare désormais sa première défense de titre mondial contre le Japonais Ryosuke Nishida à l’EDION Arena d’Osaka le 4 mai. « Ils ont fait une bonne offre lors de l’appel d’offres, » a expliqué Rodriguez. « Nishida occupait la première position pour combattre dans un éliminatoire, il a gagné aux points contre le Mexicain ‘Chispa’ [Christian Medina Jimenez]. »

Ce combat survient alors que le Japon connaît un véritable boom dans le monde de la boxe, Rodriguez se dirigeant vers ce pays avec un sentiment de confiance indéfectible, malgré le talent des combattants japonais au sein de cette catégorie de poids. « Ils ont de bons combattants, » a poursuivi Rodriguez. « Ils ont [Junto] Nakatani qui est devenu le dernier champion à notre poids. Parmi les quatre champions actuels, le seul Latino c’est moi. Il y a Moloney, Nakatani et le frère d’Inoue [Takuma], mais en vérité cela ne m’inquiète pas. Ça ne fait aucune différence. »

La perspective d’un combat au Japon n’ébranle pas Rodriguez, qui se prépare minutieusement pour ce défi. « Je n’ai jamais été au Japon auparavant, je n’ai jamais eu cette expérience. Nous y allons tranquilles. Nous n’irons pas deux ou trois jours avant. Il n’y aura pas d’excuses, nous y allons 12 jours avant. »

Rodriguez envisage également un futur plein de promesses et d’affrontements potentiels, exprimant son intérêt pour des combats contre d’autres champions de sa catégorie, y compris une revanche tant attendue contre le combattant qui a capté son attention et qui lui a déjà envoyé des messages sur Instagram : Moloney. « J’ai toujours été ouvert à une revanche avec Moloney. Il m’a envoyé des messages sur Instagram et nous en avons déjà parlé. Dans ses deux derniers combats, il m’a mentionné. Avec tout le respect que je lui dois, il sait que je veux me battre contre lui. »

En dépit de son bref intermède hors du ring, il semble que Rodriguez soit prêt à reprendre sa place dans le monde de la boxe et à démontrer une fois de plus pourquoi il est considéré comme l’un des combattants les plus redoutables de sa catégorie. Son voyage au Japon s’annonce comme le prochain chapitre d’une carrière déjà riche et illustre, avec des yeux rivés sur la consolidation de son héritage dans l’histoire de la boxe.

Trending