Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Carnet de bord de la semaine du combat Alvarez-Munguia : Jour 4 à ne pas manquer

Publié

le

### Combat Sports Spectacle: Alvarez-Munguia et Les Coulisses d’un Weekend de Boxe Mémorable

Dans l’univers impitoyable de la boxe, le combat pour l’attention du public n’est jamais loin de la lutte qui se déroule sous les projecteurs. À l’aube de l’affrontement pour le titre incontesté des super-moyens entre Saul « Canelo » Alvarez et Jaime Munguia, les rues de Las Vegas scintillaient sous le poids des affiches promotionnelles. C’était lors du weekend de Cinco de Mayo, moment choisi pour marquer les esprits, que l’atmosphère était chargée d’anticipation.

La veille du combat, le rituel de la pesée se transformait en spectacle sous le soleil éclatant, aux abords de la T-Mobile Arena mais aussi dans le parking du casino New York, New York, où les fans mexicains avaient trouvé refuge pour assister à l’événement depuis une vue privilégiée. Ce contexte contrastait vivement avec le weekend du dernier combat de Shakur Stevenson en novembre, où Top Rank confiait à BoxingScene combien l’attention était partagée avec le Grand Prix de Formule Un qui se tenait parallèlement.

Dans cette foire aux étoiles de la boxe, Brandon Figueroa, surnommé « The Heartbreaker », montait sur la balance, non sans une certaine théâtralité, exhibant même des boissons promouvant ses intérêts commerciaux. Son apparence, loin de celle d’un combattant traditionnel, et son rôle dans le film « Find Me » sur Amazon Prime Video, soulignèrent une fois de plus l’importance croissante de l’attrait transversal de certains boxeurs.

Peu après, l’arrivée d’Alvarez, vêtu d’un survêtement siglé Dolce & Gabbana et arborant des lunettes de soleil, rappelait à tous la présence magnétique des véritables superstars du sport. Cet aura, difficile à définir mais reconnaissable entre tous, semblait également entourer des figures légendaires telles qu’Oscar De La Hoya et Ryan Garcia, malgré les controverses.

Parlant de controverses, la t-shirt provocateur porté par De La Hoya lors de la pesée – un message à peine voilé à Alvarez suite à leur conflit ouvert lors de la conférence de presse finale, et faisant allusion aux problèmes passés d’Alvarez avec le clenbutérol – alimentait les discussions. De La Hoya, découvrant plus tard les propres déboires de Shane Mosley avec le dopage, et le récent test positif de Ryan Garcia à l’ostarine, ajoutait un chapitre ironique à ce récit déjà complexe.

Dans les coulisses du combat, la gestion soigneuse des apparitions médiatiques par De La Hoya, cherchant à esquiver les questions gênantes, ne faisait qu’accentuer le sentiment d’une figure déconnectée de la réalité actuelle du sport qu’il a pourtant marqué de son empreinte.

Alors que la boxe continue de captiver, grâce à ses controverses, ses figures charismatiques et ses combats d’anthologie, l’écho de ces affrontements résonne bien au-delà des cordes, illustrant une fois de plus la complexité et l’attrait indémodable de ce sport.

Trending