Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Août à Los Angeles : Le Meilleur Choix Qui Soit? Découvrez Pourquoi

Publié

le

Dans le monde pétillant des sports de combat, très peu de choses excitent autant les passionnés et les experts que la perspective d’un événement hors du commun. La récente annonce par Eddie Hearn de Matchroom, concernant le gala de boxe orchestré par Turki Alalshikh d’Arabie Saoudite prévu pour le 3 août à Los Angeles, a suscité des réactions enflammées. Hearn n’a pas hésité à qualifier cet événement de « meilleur gala jamais organisé sur le sol américain ». Vraiment?

Les débats sont vifs dans l’arène des promoteurs. Don King, par exemple, rappellerait volontiers des soirées historiques telles que le gala de 1994 « Revenge: The Rematches » au MGM Grand, qui mettait en vedette des légendes comme Julio Cesar Chavez Sr. et Frankie Randall dans un combat pour le titre des 63,5 kg, ou encore le duel entre Simon Brown et Terry Norris pour le titre des 70 kg. Ceci, sans oublier les inoubliables affrontements de 1979, avec Wilfred Benitez face à Sugar Ray Leonard et Marvin Hagler contre Vito Antuofermo, qui ont tous marqué l’histoire de la boxe.

Mais au-delà des comparaisons et des souvenirs, le gala du 3 août promet des confrontations exceptionnelles. Avec un événement principal voyant le champion invaincu dans trois catégories, Terence Crawford, tenter de s’emparer d’un quatrième titre dans une quatrième division face à Israil Madrimov, champion invaincu de l’AMB des 69 kg, l’excitation est à son comble.

Ce n’est pas tout, Andy Ruiz Jr., ancien champion des poids lourds, se prépare à un combat qui promet d’être explosif contre son ami rotund, Jarrell “Big Baby” Miller. Isaac “Pitbull” Cruz, la nouvelle sensation mexicaine des 63,5 kg, défendra son titre face à son compatriote Jose “El Rayo” Valenzuela. Tim Tszyu, récemment détrôné en tant que champion des 69 kg, affrontera Vergil Ortiz, un boxeur au parcours impressionnant avec une série de K.O. contre tous ses adversaires, soulignant la profondeur et la qualité exceptionnelle de ce gala.

L’analyste de ProBox TV, Paulie Malignaggi, a partagé son enthousiasme dans l’épisode de « Deep Waters » en soulignant que « sur le papier, nous avons vu de bonnes cartes auparavant qui n’ont pas tenu leurs promesses, mais là, certaines de ces combats pourraient être des évènements principaux par eux-mêmes. » La confrontation entre Vergil Ortiz et Tim Tszyu est, selon lui, « un combat dynamique, sensationnel, difficile à prédire. »

Pour ajouter encore à l’anticipation, Shawn Porter, analyste chez “Deep Waters” et ancien champion welterweight, a partagé son admiration pour Crawford, le qualifiant de « boxeur le plus versatile au monde ». Porter, qui a affronté et été stoppé par Crawford en 2021, attend avec impatience le duel contre le jeune et ambitieux Madrimov.

Avec ces éléments en place, ce gala ne se limite pas à un simple événement de boxe, mais s’annonce comme une célébration spectaculaire du sport. Le débat sur le meilleur gala de tous les temps pourra toujours alimenter les discussions, mais une chose est sûre: le 3 août marque une date incontournable pour tous les aficionados de la boxe. En effet, comme le souligne Malignaggi, ce gala « fait saliver », et il est indéniable que c’est le meilleur que la boxe ait proposé depuis longtemps.

Trending