Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Tyson Fury lance des piques à Klitschko pour ses conseils à Usyk sur comment le vaincre

Publié

le

Dans l’univers impitoyable de la boxe poids lourds, le champion WBC Tyson Fury n’a pas mâché ses mots à l’égard de Wladimir Klitschko, ancien champion unifié et adversaire d’antan, pour ses conseils prodigués à Oleksandr Usyk avant leur combat prévu le 18 mai en Arabie Saoudite. L’affrontement tant attendu entre Fury, invaincu avec un palmarès de 34 victoires, dont 24 par K.O., et une égalité, et Usyk, détenteur des ceintures unifiées et également invaincu en 21 combats, 14 remportés par K.O., avait dû être reporté à la suite d’une coupure reçue par Fury lors d’un entraînement en février.

Le règne initial de Fury en tant que champion du monde des poids lourds remonte à novembre 2015, où il avait voyagé à Düsseldorf, en Allemagne, pour détrôner Wladimir Klitschko, le tenant du titre unifié de longue date, par une décision unanime. Cette victoire avait marqué le début de l’ascension fulgurante de Fury dans le monde de la boxe.

Récemment, dans un entretien avec Seconds Out, Usyk a révélé avoir reçu des conseils de Klitschko, son compatriote et ancien champion unifié, sur la manière d’affronter Fury. Cependant, la réaction de Fury à ces conseils a été à la fois moqueuse et audacieuse. « Ce serait de très bons conseils, n’est-ce pas ? Comment perdre face au Roi des Gitans ? », a raillé Fury. Il a ensuite ajouté avec dérision : « Comment Wlad, mon vieux pote, pourrait-il donner des conseils à quiconque ? Il les aurait utilisés lui-même, s’il avait la moindre idée de comment me battre. »

Il s’est ensuite remémoré sa victoire sur Klitschko, décrivant le combat comme une « leçon de boxe à sens unique » et soulignant le statut de champion de Klitschko, tout comme il reconnaît celui d’Usyk. « Si je ne peux pas battre Wlad, je dois être nul. Je le dirai encore : ‘Si je ne peux pas battre Usyk, alors je ne dois pas être bon », a affirmé Fury devant la presse, avant de conclure de manière provocatrice : « Si Tyson Fury ne peut pas battre Usyk, il n’est pas bon. Point final, car il est inutile de mâcher ses mots à ce sujet. »

Cette posture combative de Fury résume bien l’état d’esprit guerrier qui règne dans la boxe poids lourds, où chaque combat est une question de réputation, d’honneur et, finalement, d’héritage. La confrontation entre Fury et Usyk promet donc d’être un affrontement épique, où les conseils d’une légende comme Klitschko pourraient bien s’avérer décisifs, malgré les railleries de Fury. Le combat s’annonce comme une page d’histoire dans le noble art, où seuls les meilleurs prétendent à la gloire éternelle.

Trending