Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Triple coup dur pour Agon Sports, adieu à Westgarth, triomphe de Lamela en Euro Nouvelles

Publié

le

Dans le passionnant monde de la boxe professionnelle, la semaine débutant le 6 avril a été particulièrement mouvementée pour la maison de promotion allemande Agon Sports. Située à Falkensee, cette organisation a vu Jack Culcay s’incliner face à Bakhram Murtazaliev lors d’un match décisif pour le titre IBF des poids super-welters, vacant. Bien que cette défaite ne soit pas une surprise en soi, elle a porté un coup dur à Culcay et à toute l’équipe d’Agon.

Une autre surprise a ébranlé l’organisation le même soir, Haro Matevosyan, dont le palmarès affichait 18 victoires pour 1 défaite avant le combat, a perdu contre Uisma Lima (12-1) et a cédé son titre IBF Intercontinental des super-welters. Matevosyan semblait distrait, loin de son niveau habituel, ce qui a résulté en une défaite inattendue.

La suite ne fut pas plus clémente pour Agon Sports. Le 13 avril, lors d’un événement organisé au Agon Sportspark à Berlin, Granit Shala (15-1) a affronté Oleksandr Zakhozyi (19-0) pour le titre EBU des poids lourds, vacant. Dans ce qui s’annonçait comme une rencontre équilibrée, Shala a choisi d’échanger des coups avec un frappeur redoutable. Son pari s’est révélé coûteux puisqu’il a perdu le combat.

Pourtant, tout n’est pas sombre pour Agon Sports. William Scull, un super-moyen invaincu avec un dossier de 21-0, continue d’apporter un rayon de lumière à l’organisation. Scull est prévu pour combattre sur la carte secondaire de l’événement Canelo Alvarez contre Jaime Munguia le 4 mai à Las Vegas. Il est le challenger obligatoire pour le titre IBF des super-moyens et attend avec impatience son affrontement avec Alvarez depuis sa victoire contre Evgeny Shvedenko à l’été 2022.

Au-delà des combats contemporains, le monde de la boxe a récemment dit au revoir à un de ses vétérans, John Westgarth, décédé à l’âge de 64 ans. Ancien challenger pour le titre EBU des poids lourds, Westgarth avait eu l’opportunité en 1986 de défier le Norvégien Steffen Tangstad pour le titre vacant, dans un match enflammé et chaotique. Malgré une défaite par décision partagée et un KO impressionnant de Tangstad, Westgarth a marqué les esprits par son courage et sa ténacité. Sa carrière de boxe lui a permis de vivre de nombreux combats acharnés, avant de se tourner vers le rugby après sa retraite sportive en 1992, avec un bilan final de 11 victoires, 15 défaites et 3 matchs nuls.

Récemment, Carlos Lamela, boxeur d’origine cubaine résidant désormais en Espagne, a remporté le titre EBU Silver des poids lourds-légers vacant. Dans un combat intense qui s’est tenu à Vienne (Autriche), Lamela a renversé Mansur Elsaev, jusqu’alors invaincu (18-1), grâce à un KO au 12ème round, consolidant son parcours atypique après un début de carrière mitigé.

L’action s’est également portée à Zagreb, en Croatie, où Ivana Habazin (23-5) a décroché les titres intérimaires WBC et WBA des super-welters féminins grâce à une décision unanime après 10 rounds contre la Hongroise Kinga Magyar (14-5). Sur la carte secondaire, le champion suédois des poids lourds, Pezhman Seifkani (17-1), a effectué un retour gagnant après une pause due à des blessures, en terrassant le Bosnien Demir Gulamic (6-10-2) par KO au cinquième round.

Ces événements rappellent les hauts et les bas de la boxe professionnelle, un monde où tout peut changer d’un combat à l’autre.

Trending