Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Top des Meilleurs Boxeurs Irlandais pour le Weekend de la Saint-Patrick

Publié

le

Vendredi soir, l’arène Théâtre au Madison Square Garden de New York vibrera sous les coups de Callum Walsh (9-0, 7 KOs), une étoile montante de la catégorie junior moyenne, pesant environ 69,85 kg, qui affrontera Dauren Yeleussinov (11-3-1, 10 KOs) pour ouvrir le week-end de la Saint-Patrick avec panache. La trajectoire de ce jeune boxeur irlandais, originaire de Cork, est déjà remarquable. Passé chez les professionnels en 2021 suite à un rêve olympique reporté par la pandémie de coronavirus, Walsh a su rapidement tirer son épingle du jeu.

Élevé dans les rangs amateurs où il a décroché l’or européen, l’entraînement de Callum Walsh prend une toute autre dimension lorsqu’il frappe à la porte du Wild Card Gym et impressionne la légende Freddie Roach, qui décide de le prendre sous son aile. Sa carrière est également soutenue par Tom Loeffler, responsable de la montée fulgurante des frères Klitschko et de Gennady Golovkin, et bénéficie de l’appui financier de Dana White. Ce dernier assure la diffusion de ses combats sur UFC Fight Pass, signe d’une trajectoire prometteuse.

Cependant, le chemin vers la gloire est semé d’embûches. Lors de son dernier combat en novembre contre Ismael Villareal, Walsh a goûté pour la première fois aux difficultés d’aller au bout des rounds et a même frôlé le tapis, un moment de déséquilibre qui lui a valu un compte. La rencontre, éprouvante, lui a laissé des séquelles physiques majeures, au point d’admettre avoir eu des complications urinaires suite aux coups reçus. Malgré les épreuves, l’ambition de Walsh reste intacte : obtenir un titre mondial et combattre devant son public en Irlande.

Son parcours, et potentiellement son nom, s’inscrivent déjà dans la lignée des grands boxeurs irlandais, même si la route est encore longue. Les grandes figues irlandaises de la boxe telles que Jimmy McLarnin, né à County Down en 1907, ou le « Nonpareil » Jack Dempsey, né John Edward Kelly en 1862 à County Kildare, offrent des récits inspirants. Sans oublier des noms contemporains comme Katie Taylor, véritable pionnière pour le sport féminin, qui continue de marquer l’histoire du ring par ses exploits internationaux.

En mentionnant aussi les talents reconnus tels que Steve Collins, John Caldwell, Carl Frampton, Andy Lee, Wayne McCullough, Barry McGuigan, Mike McTigue et Tom Sharkey, c’est un panorama enrichi de la boxe irlandaise qui se dessine, témoignant de la richesse et de la diversité de ce sport à travers les générations.

Vendredi, Walsh ne montera pas seulement sur le ring pour un combat ; il portera l’espoir et les rêves d’un pays fier de ses guerriers, avec la ferme intention de graver son nom parmi les légendes du noble art irlandais.

Trending