Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Salita dévoile ses ambitieux projets pour Detroit et New York

Publié

le

Dans le monde du sport, peu de disciplines véhiculent autant de passion et de tradition que la boxe. Pourtant, cette dernière a connu une légère érosion dans certaines régions, notamment à Détroit et à New York. Cependant, Dmitriy Salita, à la tête de Salita Promotions, est déterminé à redonner à la boxe ses lettres de noblesse, surtout dans ces deux villes qui lui tiennent à cœur.

Salita, dont la carrière de boxeur a été marquée par un passage remarqué au célèbre gymnase Kronk de Détroit, a récemment vu son promoteur, Salita Promotions, inaugurer une association de diffusion avec DAZN. Leur objectif ? Redynamiser la scène de la boxe à Détroit et organiser régulièrement des combats à New York à travers la série Big Time Boxing USA. Le combat victorieux d’Ardreal Holmes Jr contre Marlon Harrington, le 20 février à la Wayne State Fieldhouse de Détroit, n’est que le début de cette ambitieuse aventure.

Ce n’est pas tout. Le combat du 20 avril entre Devin Haney et Ryan Garcia au Barclays Center de Brooklyn marque le grand retour de la boxe à New York, près d’un an après le dernier affrontement notable de la ville entre Josh Taylor et Teofimo Lopez. Pour Salita, qui a grandi à New York, c’est l’occasion de capturer un marché qu’il considère encore comme « inexploité ».

L’association de Salita avec DAZN lui ouvre également la porte à des collaborations avec des promoteurs influents tels que Matchroom et Golden Boy. Cependant, Salita est bien conscient que le chemin ne sera pas semé de roses. « Matchroom est partout aux États-Unis; Golden Boy est principalement à l’ouest, et le marché du Midwest et de New York n’a pas encore été exploité à fond, » explique-t-il.

L’importance de sécuriser un accord de diffusion n’a pas échappé à Salita. Dans un marché de la boxe américaine en pleine réinitialisation, où des entités télévisuelles traditionnellement puissantes se retirent, de nouvelles méthodes pour atteindre les fans de boxe émergent. « J’ai grandi en regardant HBO Boxing. C’est ce qui me motivait lorsque j’allais au gymnase; je me dépêchais de rentrer à la maison pour regarder Boxing After Dark. »

Salita est également conscient des défis à relever, comme l’ont prouvé les défaites en décembre de ses poids lourds, Jarrell Miller et Otto Wallin, face respectivement à Daniel Dubois et Anthony Joshua. Ces revers ne découragent cependant pas Salita, dont l’objectif reste de faire évoluer ses poulains, de promesses en champions du monde.

Le promoteur insiste également sur l’importance du storytelling dans le sport, soulignant le rôle bénéfique des influenceurs, à l’instar de Jake Paul, qui apporte un regard nouveau et respectueux à la discipline. Les spectacles offerts, marqués par des décisions, des knockouts et des surprises, visent à attirer un public plus large et à favoriser la croissance de la boxe.

Le prochain événement prévu pour la fin mars promet déjà de susciter de vives réactions. La décision de proposer des shows en semaine, comme ce fut le cas pour le dernier en date qui s’est tenu un mardi, répond à une demande forte des fans de boxe pour des événements midweek captivants.

Dmitriy Salita, à travers Salita Promotions et son partenariat avec DAZN, semble donc bien parti pour insuffler un nouvel élan à la boxe à Détroit et New York, en redéfinissant les attentes et en proposant un divertissement de qualité supérieure à un public avide de sensations fortes.

Trending