Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Paris audacieux à gogo dans le choc Fury-Usyk : aucun petit poucet, que des surprises

Publié

le

Dans le monde impitoyable des paris sportifs, la rencontre entre Tyson Fury et Oleksandr Usyk est en train de brouiller les cartes et de susciter un intérêt démesuré auprès des adeptes de sports de combat. Le constat est d’autant plus frappant que les bookmakers eux-mêmes, habituellement si sûrs de leurs prédictions, semblent cette fois-ci naviguer en plein brouillard.

Plongeant dans le détail des cotes offertes par certains des principaux bookmakers en ligne réglementés aux États-Unis, une disparité et une incertitude notables viennent tout de suite frapper l’esprit. Chez FanDuel, par exemple, Usyk est légèrement favorisé avec une cote de -114 contre celle de -108 pour Fury, signifiant qu’il faudrait parier 114 dollars pour en gagner 100 sur Usyk. Tandis que DraftKings voit Fury favori à -120 contre +100 pour Usyk. ESPN Bet et bet365, quant à eux, présentent des cotes quasiment identiques pour les deux combattants. Ce qui frappe, c’est l’absence d’un vrai « outsider » aux yeux des parieurs, une situation presque sans précédent pour un combat de cette envergure.

Le combat Fury contre Usyk, qui se tient à Riyadh, promet ainsi d’être l’un des affrontements les plus indécis et passionnants de ces dernières années. Historiquement, même des combats ayant ouvert avec des cotes équilibrées, comme celui entre Terence Crawford et Errol Spence, ont fini par voir l’un des boxeurs légèrement désavantagé par les bookmakers au moment du gong initial.

Cette incertitude crée une situation où les parieurs doivent réellement croire en la victoire de leur favori pour justifier un pari en « moneyline », contrairement à d’autres combats où parier sur l’outsider pouvait se révéler une stratégie payante même si on lui accordait moins de chances de gagner.

Au-delà des paris directs sur le vainqueur, les bookmakers se surpassent en créativité pour attirer les amateurs de sensations fortes avec une multitude de paris annexes. Ces propositions vont depuis les scénarios plus classiques, comme le nombre de knockdowns, jusqu’à ceux basés sur des statistiques précises de coups portés, préparant le terrain pour des paris secondaires aussi divertissants que risqués.

Parmi les paris les plus intrigants, on trouve ceux concernant le nombre de chutes. Par exemple, FanDuel propose une cote alléchante de +1000 si les deux combattants vont au tapis, un scénario pas totalement irréaliste vu la puissance et la technique des deux hommes. Des paris plus audacieux, comme celui sur quatre knockdowns ou plus durant le combat, offrent des cotes encore plus élevées, tenant les parieurs en haleine du début à la fin.

Étonnamment, certains parieurs pourraient être tentés par les paris les plus improbables, comme celui d’une victoire d’Usyk par disqualification, rémunéré à 100 contre 1 chez FanDuel. Bien que l’issue de ce combat soit difficile à prévoir, la richesse et la diversité des paris proposés garantissent un spectacle passionnant, indépendamment de l’issue finale.

Enfin, il convient de noter l’évolution du marché du pari avec l’introduction de parisi basés sur les statistiques de coups portés, soulignant ainsi l’innovation constante dans ce secteur. Les passionnés de boxe et de paris sportifs se retrouvent donc face à un événement exceptionnel qui promet d’être aussi imprévisible sur le ring que dans les livres de cotes.

Trending