Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Núñez triomphe de l’ancien champion Rakhimov au Tadjikistan et impressionne le public

Publié

le

Au coeur de Dushanbe, la capitale du Tayikistan, une rencontre sur le ring qui aurait mérité une plus grande attention internationale a vu le jour, opposant deux colosses de la boxe dans la catégorie super-plume. Eduardo Núñez, 4e dans le classement de la FIB et originaire de Los Mochis, Sinaloa, au Mexique, s’est vu mesurer à Shavkatdzhon Rakhimov, le héros local et 3e dans le même classement, dans un combat déterminant pour le poste obligatoire numéro 1.

Núñez, fort de son retour triomphal après une victoire éclair contre Oscar Escandón à Cancún, semblait déterminé à maintenir sa lancée après avoir terrassé son adversaire en seulement deux rounds le dernier octobre. Rakhimov, quant à lui, s’est présenté sur le ring avec le poids d’une défaite controversée et divisée contre Joe Cordina à Cardiff il y a 10 mois, qui l’avait privé de son titre.

La bataille fut d’abord un ballet stratégique, une joute où chaque combattant tâchait d’imposer son jeu, alternant entre l’offensive et l’observation prudente du style de l’adversaire. Mais, au fur et à mesure, Núñez semblait gagner du terrain, marquant le combat de sa signature avec des frappes puissantes et incessantes, à tel point que Rakhimov se trouvait souvent acculé sans possibilité d’évasion, ou peut-être, attendait-il une erreur fatale de Núñez.

Ce dernier, avec ses coups d’une intensité rare – traitant les jabs comme de simples préambules à ses véritables intentions, transformait l’affrontement en un véritable assaut. Rakhimov, dans une tentative de retour fulgurant au neuvième round, semblait récupérer un souffle de vie, notamment grâce à une pause imposée par l’arbitre Mark Nelson pour resserrer une bande de gant. Cependant, Núñez, flairant l’opportunité, a lancé une rafale dévastatrice de 20 coups sans riposte, une démonstration de force et de détermination qui a poussé l’arbitre à intervenir seulement 15 secondes après le début du 11ème round, mettant fin au calvaire de Rakhimov et lui offrant à Núñez non seulement la victoire mais aussi le titre de prétendant obligatoire numéro 1 de la FIB, ainsi que la continuation de sa série de victoires par KO, plaçant son record à 27 victoires (dont 27 par K.-O.) contre une défaite.

Dans d’autres combats de la soirée, Bakhodir Usumonov de Tayikistán a dominé Javid Chalabiyev de Azerbaiyán lors d’une confrontation en poids welter Jr. après huit rounds intenses, avançant ainsi à un record impressionnant de 8-0, avec 3 K.-O. Sharabutdin Ataev, de Russie, pour sa part, s’est mesuré au cubain basé en Azerbaïdjan, Loren Alfonso Domínguez, dans un combat en poids cruiser qui a vu Ataev s’imposer par décision unanime, continuant son parcours invaincu.

Cet événement de boxe à Dushanbe, bien qu’il soit passé quelque peu sous le radar, aura marqué un moment décisif dans la carrière de deux pugilistes prometteurs, témoignant de la féroce concurrence dans la catégorie super-plume et promettant de nouvelles rencontres explosives dans le futur.

Cliquez pour commenter

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending