Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Fundora promet de révéler toute sa puissance face à Tszyu dans un duel électrisant

Publié

le

**Dans les méandres du ring de Las Vegas, un nouveau héros émerge : Sebastian Fundora**

Dans le monde impitoyable de la boxe, où les forgerons du combat se livrent à un ballet de coups et de stratégies, Sebastian Fundora, surnommé « Towering Inferno » pour sa stature impressionnante de 1,96 m et sa technique de gaucher, a récemment accepté un défi de taille. Ce coup de téléphone inattendu reçu un dimanche a marqué un tournant décisif dans sa carrière, lui proposant de remplacer Keith Thurman face à Tim Tszyu lors de l’événement principal à Las Vegas, programmé pour le 30 mars.

La proposition venait à la suite d’une blessure au biceps de Thurman, laissant Tszyu sans adversaire pour la défense de son titre WBO et, désormais, pour la conquête de la ceinture WBC laissée vacante. Fundora, sans aucune hésitation, a saisi cette opportunité en or, comprenant immédiatement l’enjeu. « Mon promoteur nous a appelés en disant que ce gars [Thurman] s’était blessé. Si nous étions prêts à sauver la carte de combat, nous avions notre chance, » a expliqué Fundora à ProBox TV. La perspective de se mesurer à celui qu’il considère actuellement comme le meilleur en -69,85 kg (154 livres) était trop alléchante pour être déclinée.

Ce combat n’est pas seulement une chance pour Fundora d’affirmer sa suprématie dans la catégorie des super-welters, mais également une revanche personnelle. Plus tôt dans l’année, Brian Mendoza, un adversaire commun à Tszyu et Fundora, avait infligé à ce dernier sa seule défaite par un arrêt spectaculaire au septième round. Tszyu, de son côté, avait dominé Mendoza en Australie en octobre dernier, ajoutant une couche d’intérêt à cette confrontation.

Le Californien de Coachella n’entre pas dans l’arène sans préparation. Considérant Bohachuk et Tszyu comme des frappeurs puissants et agressifs, Fundora et son équipe ont déployé une stratégie intellectuelle affûtée pour ce camp d’entraînement. « C’est juste la façon dont je vais m’ajuster, » affirme Fundora, conscient des défis que représente cette lutte pour l’excellence.

Parmi les mots d’encouragement et de défi, Fundora reste confiant et affamé, évoquant même le timing providentiel de cette opportunité. « Dieu a dit, ‘Hey, tu vas te battre contre lui maintenant.’ Je suis juste heureux. J’ai hâte à cette opportunité et je vais vraiment montrer de quoi je suis fait. »

La conviction profonde de Fundora de poser plus de problèmes à Tszyu que Thurman n’aurait pu le faire enrichit le récit de ce combat. Il est prêt à démontrer non seulement sa supériorité comme combattant mais aussi à offrir aux fans un combat d’exception qui marquerait son ascension au sommet, égalant ainsi les accomplissements de sa sœur, championne IBF des poids mouches, Gabriela. « Cela me place en haut, ce que je cherche depuis longtemps. Je deviendrai également champion du monde, » projette-t-il vers l’avenir, envisageant déjà le début de 2024 comme un nouveau chapitre radieux de sa carrière.

Assurément, la scène est plantée pour une confrontation électrisante dans l’arène du T-Mobile le 30 mars, promettant de faire vibrer le cœur des aficionados de la boxe.

Trending