Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Farnhill et Hepple triomphent après une bataille épique de quatre rounds

Publié

le

Dans le monde passionnant des sports de combat au Royaume-Uni, les combats pour les titres régionaux promettent toujours des affrontements électriques. C’est particulièrement vrai dans les catégories de poids moyens, où l’orgueil local et les droits de vantardise intensifient la compétition. Ces soirées offrent souvent aux boxeurs leur première occasion de quitter le ring professionnel avec une reconnaissance tangible de leurs efforts, bien au-delà d’une simple tape dans le dos.

Une atmosphère électrique enveloppait Oldham lorsqu’un combat d’une intensité rare a vu s’affronter Reece Farnhill, champion super middleweight (poids super moyens) de la région centrale, déjà reconnu pour ne jamais participer à un combat ennuyeux, et son homologue du Nord, au poing lourd, Adam Hepple, dans le cadre du show organisé par Kevin Maree. Cette rencontre marquait un événement presque historique : jamais auparavant deux champions régionaux en titre, tous deux invaincus, ne s’étaient mesurés sur le ring. L’anticipation était à son comble, et l’affrontement n’a déçu personne.

Dès le début, Hepple a pris le dessus, trouvant rapidement sa portée et infligeant d’importants dommages à Farnhill avec des coups droits puissants lors d’un premier round effréné. Farnhill, cependant, refusait de plier, repoussant l’assaut avec une combinaison de coups, malgré les yeux marqués et élargis par les impacts. Le combat a pris une tournure encore plus dramatique au second round, lorsque les deux compétiteurs ont échangé des coups de tête, laissant Hepple avec une coupure grave au-dessus de l’œil gauche. Galvanisé par la vue du sang, Farnhill a pris le dessus, transformant l’affrontement en une bataille sanglante et acharnée. Au milieu du quatrième round, un crochet gauche de Farnhill a envoyé Hepple au tapis. Bien qu’il se soit relevé, l’arbitre Darren Sarginson a jugé nécessaire d’arrêter le combat, couvert du sang de Hepple.

Farnhill, âgé de 26 ans et affichant un dossier impressionnant de 10 victoires (dont 4 KOs), se tourne désormais vers une opportunité pour le titre anglais, tandis qu’Hepple (4 victoires, 1 défaite, 1 KO) est déterminé à revenir rapidement à ce niveau de compétition.

En marge de cet événement principal haletant, d’autres combattants ont également brillé lors de la soirée. Joe Gallagher, entraîneur émérite basé à Manchester, a eu une soirée chargée, accompagnant quatre de ses protégés sur le ring. Parmi eux, Macaulay McGowan s’est illustré en enchaînant son sixième combat en une année, affinant sa technique contre Grenadij Krajevskij (1-69). McGowan vise à rebondir après une défaite serrée face au champion européen des poids moyens, Tyler Denny, et se montre plus prêt que jamais pour ses prochains défis.

Le jeune super welterweight prometteur, Clark Smith (5 victoires, 1 KO), est revenu après un an d’absence dû à une blessure pour remporter une victoire convaincante contre Andrei Antonov (3-2-2, 1 KO), prouvant ainsi qu’il reste une étoile montante du circuit.

Sur un autre front, Perry Howe a tenté de prendre sa revanche contre Billy Deniz dans une lutte de poids semi-lourd, mais sans succès, succombant à la force et à l’agilité remarquables de Deniz (10 victoires, 5 KOs), qui continue d’impressionner la division.

Le talent régional Josh Holmes (14-0, 5 KOs) a également fait sensation en confirmant qu’il était prêt à relever des défis de niveau supérieur après sa victoire contre le robuste Brésilien Jonatas Oliveira (6-7, 5 KOs).

Ces combats démontrent la vitalité et la compétitivité du boxe britannique, promettant de futures rencontres épiques et des carrières prometteuses pour ces gladiateurs des temps modernes.

Trending