Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Elimination de la clause de réhydratation pour le combat Davis vs Martin par la WBA

Publié

le

Dans une récente révélation qui a agité le monde de la boxe, la World Boxing Association (WBA) a finalement renoncé à sa décision d’appliquer une clause de réhydratation pour le champion en titre des poids légers WBA, Gervonta Davis (29-0, 27 KO), pour sa défense de titre contre Frank Martin (18-0, 12 KO), prévue le 15 juin à Las Vegas. Initialement, cette condition imposait une limite de réhydratation de 5,44 kg au lendemain de la pesée.

Gilberto Mendoza, le président de la WBA, avait annoncé cette décision en conversation avec Chris Manix de DAZN, qui avait rapidement relayé l’information sur X, suscitant ainsi un début de controverse. Manix a partagé, « Le président de la WBA, Gilberto Mendoza, confirme qu’il y aura une clause de réhydratation imposée par la WBA dans le combat entre Tank Davis et Frank Martin. Dans un message texte à @SInow, Mendoza indique qu’il y aura une limite de réhydratation de 12 livres basée sur des événements récents. »

La réaction ne s’est pas fait attendre, les critiques fusant de toutes parts, certains accusant Davis d’être à l’origine de cette clause. Accusations que le boxeur s’est empressé de réfuter avec vigueur, « Je n’ai eu connaissance de cette merde que hier sur Twitter, » s’est défendu Davis. « Mais pourquoi tout le monde est énervé ? On doit avoir le même poids lors de la pesée et entrer dans le ring au même poids. Quel est le problème ? »

Cependant, la WBA a dû faire marche arrière faute d’avoir informé le challenger, Frank Martin, de leur intention d’inclure cette clause dans leur combat. Dan Rafael a confirmé cette information sur X, en ajoutant que la WBA envisage dorénavant la mise en place de pesées le matin du combat, suivant ainsi l’exemple de l’IBF. « Beaucoup m’ont posé la question ces derniers jours. Voici la réponse : Non, il n’y a pas de clause de réhydratation pour #DavisMartin, » a posté Rafael. « [La] WBA prévoit de suivre l’IBF en exigeant une vérification du poids le matin du combat. Mais ce combat [Davis vs Martin] était déjà conclu, et cela n’en fera pas partie. Possible pour de futurs combats pour le titre WBA. »

Il défend également Chris Manix, qui avait été critiqué pour sa publication initiale, en affirmant que celui-ci avait correctement cité Gilberto, « Chris a correctement cité Gilberto, qui pensait que c’était fait, » a ajouté Rafael. « Mais le comité responsable n’avait pas encore notifié Martin. Donc, pas de pesée le deuxième jour. Rien de néfaste. »

Cette situation souligne l’importance de la communication claire au sein des organisations sportives et met en lumière les débats internes concernant les réglementations et leur impact sur la santé et la performance des athlètes. La décision finale de la WBA d’abandonner la clause de réhydratation pour Davis vs Martin soulève des questions quant à l’application future de telles règles et à l’équité dans le sport de la boxe.

Trending