Se connecter avec nous

Actualité Boxe & Sports de Combat

Al-Dherat entre dans l’histoire en maîtrisant Mosquera

Publié

le

Sous les projecteurs du Rising Stars Arabia (RSA) : La sensation des poids légers Bader Al-Dherat triomphe à Abu Dhabi

À l’Arène Space 42 d’Abu Dhabi, le monde de la boxe a été témoin d’une soirée mémorable lors de la série Rising Stars Arabia. Le légendaire combattant jordanien des poids légers, Bader "The Master" Al-Dherat, âgé de 23 ans et invaincu (11-0, 8 KOs), a surmonté le défi le plus ardu de sa jeune carrière en venant à bout de l’expérimenté Orlando Mosquera (13-3-1, 2 KOs) via une décision partagée en dix rounds. Ce duel marqué d’intensité a confirmé la montée fulgurante d’Al-Dherat, premier boxeur professionnel de Jordanie.

L’événement a également mis en lumière plusieurs autres talents prometteurs. Le super poids plume marocain, Moussa Gholam (22-1, 13 KOs), a impressionné avec une victoire par décision unanime en dix rounds contre le Chinois Lingjie Xia (9-1-2, 2 KOs), qui était auparavant invaincu.

Le poids welter indien Faizan Anwar (18-0, 9 KOs), ambitieux de devenir le premier champion du monde de boxe professionnelle en Inde, a dû puiser dans ses ressources pour surmonter le champion national français de 2017, Nurali Erdogan (15-3, 1 KO). Résidant à Dubaï depuis cinq ans, Anwar, à 22 ans, a remporté une décision partagée en dix rounds contre le coriace Erdogan.

Le populaire super poids mouche des Émirats Arabes Unis, Ali Al Nuaimi, a maintenu son invincibilité avec une victoire par décision unanime en dix rounds contre Muhsin Kizota (20-5, 12 KOs), de Tanzanie. Al Nuaimi, double champion national amateur aux Émirats, est aussi devenu le premier boxeur de l’histoire des EAU à triompher aux Jeux Asiatiques.

Les succès ont continué avec Fahad "Kid Emirati" Al Bloushi (15-1, 3 KOs), qui a prolongé sa série de victoires à 14 grâce à une décision unanime en six rounds face au Tanzanien Ibrahim "The Puncher" Makubi (11-3-1, 6 KOs).

Dans les autres combats en sous-carte, le poids welter égyptien Marwan Mohamad Madboly (4-0, 2 KOs) a battu Ibrahim Makubi par décision unanime en six rounds. Le super poids plume égyptien Mostafa Mohammad Fahmi Komsan (3-0, 3 KOs) a arrêté Ibrahim Mwalami (4-2-1, 1 KO) de Tanzanie au deuxième round par TKO. Le super poids moyen libanais Nadim Salloum (13-2, 6 KOs) a assommé C Lalhruaitluanga (7-2, 3 KOs) d’Inde au quatrième round. Le champion des poids légers ougandais "King" Fahad Mulindwa (8-4, 34 KOs) n’a eu besoin que de deux rounds pour éliminer Mohamed Salah Abdelghany (4-5, 0 KOs) d’Égypte.

Parmi les autres combats de soutien, le super poids welter koweïtien Eissa Eidan (2-0, 0 KOs) a pris une décision unanime en quatre rounds contre le Pakistanais Shahzada Sohail (0-5). Le poids lourd syrien Kenan Marai (2-0, 2 KOs) a terrassé le débutant Ahmadzai Abdulahi (0-1) d’Afghanistan dès le premier round. Enfin, le poids mouche britannique Tony "Lightning Junior" Curtis (7-1, 3 KOs) a remporté une décision aux points en six rounds contre l’Indien Ismailulah Khan (1-2, 1 KO).

Ce gala, s’inscrivant dans la série des Rising Stars Arabia, a une fois de plus braqué les projecteurs sur les talents émergents du Moyen-Orient et d’ailleurs, promettant un avenir radieux pour la boxe dans cette région du monde.

Trending